Hockey sur glace: Noah Rod: «Chacun joue pour le maillot»
Actualisé

Hockey sur glaceNoah Rod: «Chacun joue pour le maillot»

À Genève, les Servettiens, toujours privés de deux étrangers, sont invaincus. De quoi rendre le capitaine des Aigles fier de son groupe.

par
Christian Maillard
Noah Rod face à Berne.

Noah Rod face à Berne.

Keystone

Une poche de glace sur la jambe, Noah Rod a encore une fois payé de sa personne, à l'instar de tous ses coéquipiers, pour s'offrir la peau de l'Ours. Quelle débauche d'énergie, quel match! Le capitaine des Grenat a le sourire dans le couloir des vestiaires des Aigles où la sono, à fond, résonne pour saluer ce beau succès face à Berne.

Les Servettiens sont allés chercher une grosse victoire ce mercredi aux Vernets, leur troisième à domicile. Invaincus à Genève après trois rencontres, les Aigles ont encore une fois conquis leur public, qui apprécie ce retour aux sources après une grosse année de transition. Chris McSorley a redonné une âme à la patinoire, de l'émotion à son équipe et cette envie de renverser des montagnes, même quand la scoumoune s'acharne.

Noah Rod, après Fribourg et Zurich, c'est au tour de Berne de se coucher aux Vernets. À la maison, êtes-vous devenus invincibles? Invincibles? J'espère, on va tout faire pour. Je pense juste que devant notre public nous avons une bonne cohésion d'équipe. On l'a encore vu ce mercredi soir, chacun joue pour le maillot et pas pour le nom qui figure derrière. C'est un plaisir d'évoluer de cette manière.

Après l'égalisation des Bernois, vous auriez pu regretter toutes ces occasions manquées d'effectuer le break lors des deux premiers tiers, mais heureusement pour vous, c'est Rubin qui a marqué... On a raté des occasions, c'est vrai, mais le fait de s'en créer contre Berne prouve que l'on joue juste et qu'il faut qu'on continue ainsi.

Et avec deux seuls étrangers. Est-ce que cela vous galvanise? Cela resserre les troupes! On a une quatrième ligne qui a fait encore une fois un super job ce mercredi. Avec le jeune Neil Kyparissis qui donne tout sur la glace, cela fait plaisir à voir. Cela permet à certains joueurs de saisir leur chance et de profiter de davantage temps de jeu. Et à notre groupe de se montrer solidaire où tout le monde peut marquer...

Il ne vous reste plus qu'à vous imposer hors des Vernets. Ce vendredi à Zoug par exemple... Pourquoi pas, mais cela fait un petit moment déjà qu'on ne gagne plus à la Bosshard Arena. Comme dit un hockeyeur, on va prendre match après match et on verra bien...

Ton opinion