Genève: Nocturnes aquatiques à la piscine des Vernets

Actualisé

GenèveNocturnes aquatiques à la piscine des Vernets

Dès la rentrée, la plus grande piscine du canton ouvrira ses portes au public deux soirées par semaine jusqu'à 22h. Certains clubs déménageront à Lancy.

par
Maria Pineiro
La piscine des Vernets est particulièrement fréquentée en hiver.

La piscine des Vernets est particulièrement fréquentée en hiver.

Laurent Guiraud/tamedia Publicat

A partir de la rentrée scolaire prochaine, quand les piscines extérieures fermeront leurs portes les unes après les autres, les nageurs genevois se verront offrir une bouffée d'oxygène par la Ville de Genève. Dès le 16 septembre, les lundi et vendredi soir, la piscine des Vernets ouvrira ses portes au public jusqu'à 22h. Ces deux soirées permettront de mettre à disposition 102 heures supplémentaires par semaine pour les nageurs hors clubs. Ainsi, le bassin olympique des Vernets pourrait accueillir de 600 à 800 usagers supplémentaires.

Pour ce faire, la Ville s'est à une véritable partie de Tetris qu'ont dû s'atteler les autorités. Entre le public et les différents clubs, les piscines municipales sont exploitées à leur maximum. «Nous avons conclu un certain nombre d'arrangements avec la Ville de Lancy», a indiqué lundi Sami Kanaan, conseiller administratif chargé des sports à Genève.

Arrangement avec la Ville de Lancy

Dès cet hiver, le bassin de Marignac accueillera les nageurs toute l'année en extérieur grâce à un système de chauffage. Lors de la saison froide, l'infrastructure sera ouverte au public tous les jours de 11h à 19h. Les clubs genevois y seront déplacés en dehors de ces heures pour faire de la place aux Vernets au public. Lancy sera rétribuée pour ces créneaux horaires «Cela met du beurre dans les épinards, a imagé Olivier Carnazzola, responsable des sports de Lancy. En effet, ouvrir à l'année a un coût qu'il nous faut amortir.» Ces nouveaux horaires coûteront quelque 230'000 fr. par année à la Ville de Genève qui a d'ores et déjà obtenu du Conseil administratif deux nouveaux postes de gardiens.

Pour la Ville, l'extension des horaires était une nécessité, ses bassins étant saturés depuis des années. En 2017, les deux piscines de la commune, Varembé et les Vernets, ont enregistré plus de 600'000 entrées. «Durant la saison froide, la situation est clairement critique» a confirmé Sami Kanaan. Pour suivre les recommandations de l'office fédéral du sport, il faudrait un bassin olympique supplémentaire dans le canton. D'après une étude commandée par la Ville, les besoins pour le bassin de population se monteront à six piscines supplémentaires dans les années à venir, a détaillé Sybille Bonvin, cheffe du Service des sports de la Ville.

Enfin, Sami Kanaan s'est félicité de constater que plusieurs communes ont des projets de création de nouvelles piscines, comme Meyrin, ou d'ouverture annuelle de leurs bassins extérieurs comme Carouge.

Ton opinion