LNA: Noël sous tension, Pâques contre la relégation
Actualisé

LNANoël sous tension, Pâques contre la relégation

Lors des dix dernières années, 85% des équipes se trouvant sous la barre au Réveillon ont dû lutter pour leur survie dans l'élite. Gottéron peut s'inquiéter.

par
Grégory Beaud

Depuis plusieurs semaines, Fribourg Gottéron enchaîne les défaites. Sur ses 11 dernières rencontres, le club de Saint-Léonard est sorti vaincu à 9 reprises. Un rythme qui contraste drastiquement avec l'embellie qui avait suivi l'arrivée de Gerd Zenhäusern à la barre.

Mission impossible?

Mercredi matin, les Dragons comptaient un passif de 7 unités sur Bienne, première équipe virtuellement qualifiée pour les play-off. Pire, Kloten, actuellement 9e, semble ne pas se contenter de son strapontin et risque de devenir dangereux au fur et à mesure que la méthode Sean Simpson sera assimilée. Dans ces conditions, Fribourg Gottéron devra non seulement faire son retard sur les Seelandais, mais également laisser derrière lui Ambri et les Aviateurs. Mission impossible?

Lors des dix derniers exercices, seules 6 équipes placées sous la barre à Noël ont eu le sursaut d'orgueil nécessaire pour accrocher le wagon des play-off en fin de championnat. La saison dernière, le Lausanne HC avait été le parfait exemple. Après quelques mois d'acclimatation à la LNA (9e à cette période), les Vaudois se sont rebiffés et ont envoyés Berne par le fond pour défier Zurich en quart de finale.

Jamais le 11e

Si les exemples existent (voir encadré), une donnée à de quoi inquiéter les Fribourgeois. Aucune équipe classée 11e à Noël n'est parvenue à disputer les play-off. Le 10e a réalisé cet exploit à deux reprises: Rapperswil (2007-2008) et Zoug (2008-2009).

Gottéron dispose désormais d'une dizaine de jours pour effectuer les ajustements nécessaires à son équipe. Dans ce sens, l'arrivée d'un 5e étranger semble se préciser. Le début 2015 sera riche en enseignements très rapidement. Après la réception de Lugano, les pensionnaires de Saint-Léonard affronteront successivement Kloten, Bienne et Lausanne. Trois adversaires directs pour les play-off. Et si la saison des Dragons se jouait entre le 2 et le 10 janvier déjà?

2013-2014

9. Lausanne / 10. Bienne / 11. Zoug / 12. Rapperswil

Play-out: 9. Berne / 10. Zoug / 11. Bienne / 12. Rapperswil

2012-2013

9. Lugano / 10. Rapperswil / 11. Ambri / 12. Langnau

Play-out: 9. Kloten / 10. Ambri / 11. Rapperswil / 12. Langnau

2011-2012

Noël: 9. Servette / 10. Ambri / 11. Langnau / 12. Rapperswil

Play-out: 9. Servette / 10. Langnau / 11. Ambri / 12. Rapperswil

2010-2011

9. Berne / 10. Rapperswil / 11. Lugano / 12. Ambri

Play-out: 9. Bienne / 10. Lugano / 11. Rapperswil / 12. Ambri

2009-2010

Noël: 9. Rapperswil / 10. Langnau / 11. Bienne / 12. Ambri

Play-out: 9. Bienne / 10. Rapperswil / 11. Langnau / 12. Ambri

2008-2009

10. Zoug / 11. Bienne / 12. Ambri

Play-out: 9. Langnau / 10. Rapperswil / 11. Ambri / 12. Bienne

2007-2008

10. Rapperswil / 11. Ambri / 12. Bâle

Play-out: 9. Lugano / 10. Langnau / 11. Ambri / 12. Bâle

2006-2007

Noël: 9. Ambri / 10. Langnau / 11. Fribourg / 12. Bâle

Play-out: 9. Ambri / 10. Fribourg / 11. Langnau / 12. Bâle

2005-2006

9. Bâle / 10. Zurich / 11. Genève / 12. Langnau

Play-out: 9. Fribourg / 10. Zurich / 11. Genève / 12. Langnau

2004-2005

Noël: 9. Kloten / 10. Langnau / 11. Fribourg / 12. Lausanne

Play-out: 9. Kloten / 10. Fribourg / 11. Langnau / 12. Lausanne

Ton opinion