Actualisé 11.07.2007 à 15:27

Nokia Siemens Networks Suisse va supprimer jusqu'à 40 emplois

La filiale suisse de Nokia Siemens Networks ne sera pas épargnée par la restructuration du groupe.

L'entreprise commune aux géants finlandais Nokia et allemand Siemens va supprimer d'ici mi-2008 jusqu'à 40 emplois sur les 400 qu'elle compte en Suisse.

Les sites concernés par la réduction d'effectifs sont ceux de Belp (BE), Zurich et Lausanne/Renens, a précisé mercredi Nokia Siemens Network Suisse. L'équipementier en télécoms entend collaborer «étroitement» avec les partenaires sociaux, les représentants du personnel et les autorités. La procédure de consultation légale a débuté mercredi.

Celle-ci se base sur la Convention collective de travail (CCT) de Swissmem, l'association faîtière des industries suisses des machines, de la métallurgie et de l'électronique. Ce contrat-cadre définit en outre la procédure pour l'élaboration d'un plan social.

La restructuration opérée en Suisse fait partie du plan global d'harmonisation du portefeuille de produits et d'optimisation des sites de production du groupe annoncé en mai. A l'échelle mondiale, Nokia Siemens Networks prévoit de supprimer probablement 10 à 15% des postes. L'entreprise germano-finlandaise compte quelque 60 000 salariés. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!