Actualisé

TendanceNombre record de femmes dans la police ferroviaire

Les CFF engagent toujours plus de femmes comme agent de sécurité. Elles ont notamment plus de facilité à calmer les passagers en colère que leurs collègues masculins.

par
Olivia Fuchs
Environ 60 femmes travaillent pour la police ferroviaire des CFF.

Environ 60 femmes travaillent pour la police ferroviaire des CFF.

«Les fans sont moins agressifs avec moi qu'avec mes collèges masculins», raconte une jeune employée de la police ferroviaire qui souhaite rester anonyme. Le fait d'être une femme lui a souvent rendu service, surtout lorsqu'il s'agit de supporters de football. «Face à des personnes agressives, les femmes ont souvent un effet apaisant», confirme Heinz Buttauer, président de fédération suisse des fonctionnaires de police (FSFP). De manière générale, il a constaté que la gent féminine abordait les situations de manière très pragmatique, selon «der Sonntag».

Tendance à la hausse

Pour la première fois, la pourcentage de femmes engagées à la police ferroviaire à dépassé les 20% cette année. Il est actuellement à 23%, ce qui représente un record. Et la tendance est à la hausse. «De manière générale, les gens réfléchissent à deux fois avant d'attaquer une policière. Ils se retiennent plus qu'avec un homme», confirme Urs Wigger de la police lucernoise.

Ce dernier rappelle néanmoins que ça peut être tout le contraire. Surtout quand le prévenu vient d'un pays où les femmes ne sont pas considérées comme égales aux hommes. Une situation qu'a déjà vécu la jeune employée de la police ferroviaire. «Un homme a refusé que je le contrôle et m'a craché devant les pieds», se rappelle-t-elle. Elle a finalement dû se faire aider par ses collègues.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!