Genève: Noms d'oiseaux et coup de couteau en Vieille-Ville
Actualisé

GenèveNoms d'oiseaux et coup de couteau en Vieille-Ville

La terrasse d'un restaurant a été saccagée dans la nuit de vendredi à samedi, lors d'une grosse bagarre. Un jeune a été poignardé au mollet.

par
Jérôme Faas / dro

«On montait en Vieille-Ville avec un ami quand on a entendu beaucoup de bruit, des choses qui se cassaient, relate Enzo. On a vu une mêlée générale, et beaucoup de policiers. C'était un peu avant minuit. On a rebroussé chemin. Quand on est repassé par là, environ une demi-heure après, il y avait toujours un jeune homme au sol, allongé à côté des canons.» Le garçon avait été victime, durant l'affrontement qui a mis aux prises une trentaine de jeunes gens, d'un coup de couteau au mollet.

La rixe a débuté peu avant minuit, «en haut de la Treille», rapporte Jean-Philippe Brandt, le porte-parole de la police genevoise. Une équipe de jeunes en apostrophe une autre, insultes et provocations fusent. C'est devant le restaurant «Les Antiquaires», 35 Grand-Rue, que les coups commencent à pleuvoir. Ses gérants, qui ont fermé boutique aux alentours de 23h30, ne sont déjà plus là. C'est un employé du restaurant de l'Hôtel-de-Ville, situé à une cinquantaine de mètres, qui raconte. «C'était très violent. Ils se tapaient avec les chaises, les tables, tout. Ça a duré une vingtaine de minutes.»

La gendarmerie s'est rendue sur les lieux avec quatre voitures sérigraphiées et un véhicule banalisé. La police municipale était également présente. A leur arrivée, les forces de l'ordre ont constaté une rapide dispersion des deux groupes. Quelques individus ont toutefois pu être contrôlés, ce qui a permis aux agents de comprendre les faits. Le jeune blessé a quant à lui été conduit à l'hôpital. Samedi à midi, l'épisode n'avait donné lieu à aucune interpellation. «Ce n'est pas si rare les vendredis et samedis soirs. Je pense qu'il y avait pas mal d'alcool dans le coup», commente Jean-Philippe Brandt. Le restaurant «Les Antiquaires» s'en tire, lui, avec deux chaises cassées.

Ton opinion