Non au rabais de prime anti avortement
Actualisé

Non au rabais de prime anti avortement

Deux caisses maladie offrent des rabais de primes à condition de renoncer à l'avortement, entre autres prestations.

La chose n'est pas du goût de la Commission nationale d'éthique pour la médecine humaine, qui demande que la loi interdise cette pratique. Pour l'Office fédéral de la santé publique, il n'y a rien d'illégal puisque les assurés peuvent révoquer en tout temps le contrat qu'ils signent.

La commission trouve, elle, «problématique» que «les parents [soient] invités à demander à leurs enfants de 13 ou 16 ans de souscrire à une telle déclaration», leur demandant de renoncer à l'avortement ou au diagnostic prénatal. Derrière cette pratique se cache l'association anti avortement Aide suisse pour la mère et l'enfant.

Ton opinion