«Top Chef»: Norbert craque pour une marque de fringues suisse
Actualisé

«Top Chef»Norbert craque pour une marque de fringues suisse

Invité dans une émission télé, le plus charismatique des candidats de «Top Chef» est apparu avec un T-shirt griffé Heidi.com.

par
Ludovic Jaccard
Norbert (à dr.) sur le plateau de l'émission «Touche pas à mon poste», sur France 4, porte un T-shirt de la marque helvétique.

Norbert (à dr.) sur le plateau de l'émission «Touche pas à mon poste», sur France 4, porte un T-shirt de la marque helvétique.

C'est sur le plateau de l'émission «Touche pas à mon poste», diffusée jeudi dernier sur France 4, que le cuisinier français révélé dans «Top Chef», sur M6, est apparu vêtu d'un T-shirt de la marque suisse Heidi.com.

Comment Norbert a-t-il découvert la marque helvétique? Grâce au hasard d'une rencontre, nous a raconté Willy Fantin, cofondateur de Heidi.com. «En fait, ma styliste, Elodie Garcia, a aperçu Norbert sur une aire d'autoroute en France, alors qu'elle rentrait d'un week-end de ski avec ses amis. Elle lui a parlé et ils ont très vite sympathisé.»

Et la jeune créatrice de 27 ans a été ravie de cette rencontre inattendue. «C'était un dimanche, le 25 mars dernier. On a fait une pause sur une aire d'autoroute avec mes amis et là, mon copain a reconnu Norbert. Il était là avec ses petites filles. On lui a alors dit: «Bonjour, chef!» Et nous avons commencé à discuter avec lui. On a eu un très bon feeling. Il était très sociable et spontané comme à la télé. On a parlé pendant au moins une heure», nous a-t-elle expliqué.

Elodie et Norbert ont ensuite gardé contact sur Facebook. Et la styliste lui a fait connaître ses créations. Celles-ci ont tout de suite séduit le cuisinier. «On lui a envoyé plusieurs vêtements de la marque, dit-elle. Norbert m'a dit qu'il aimait beaucoup les porter. Mais on ne s'attendait pas du tout à ce qu'il mette l'un de nos T-shirts pour passer dans l'émission «Touche pas à mon poste». C'était une très bonne surprise!»

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion