Conseils pour l’apéro - Nos astuces pour réussir un spritz à tous les coups
Le spritz est un cocktail caractérisé par l’équilibre entre douceur et amertume.

Le spritz est un cocktail caractérisé par l’équilibre entre douceur et amertume.

Getty Images
Publié

Conseils pour l’apéroNos astuces pour réussir un spritz à tous les coups

C’est une des boissons les plus prisées en été. On l’adore, mais encore faut-il savoir comment la préparer.

par
Emmanuel Coissy

Très répandu à travers le monde depuis quelques années, le spritz est une boisson originaire de Vénétie qui était surtout consommée dans les couches populaires de la société. On la buvait dans un verre ordinaire sans pied. C’est encore le cas aujourd’hui dans les quartiers les moins touristiques de la Sérénissime. Là encore, le cocktail est agrémenté d’une olive verte piquée sur un cure-dent.

Le prosecco, lui aussi originaire de Vénétie, ne s’est imposé que récemment. Auparavant, on utilisait un simple vin blanc sec de la même région viticole. Idem pour l’Aperol, devenu quasi omniprésent, alors que le Campari et le Cynar sont aussi des options. Ce bref rappel historique permet de comprendre que le spritz n’est pas caractérisé par sa douceur (ce n’est pas un sirop), mais par un subtil équilibre entre douceur et amertume. Il est donc intéressant de tester ces multiples variantes. Côté arômes, la tranche d’orange (ou de pamplemousse pour davantage d’acidité) peut être complétée avec du romarin.

De l’eau, mais pas trop

L’ajout d’eau pétillante contribue aussi à l’équilibre. Il faut néanmoins être parcimonieux pour ne pas noyer le cocktail, ce qui semble inéluctable si on met trop de glaçons. Le spritz se déguste lentement donc, on doit prendre en considération le facteur temps. Mieux vaut rafraîchir le verre au préalable avec les glaçons, puis de n’en mettre que très peu dans la boisson elle-même.

Le spritz n’est pas un long drink. Beaucoup d’amateurs commettent l’erreur de verser d’abord l’Aperol, puis le prosecco. En réalité, il est recommandé de faire l’inverse. Vous constaterez que le mélange sera aussi immédiat qu’harmonieux. Certains barmen ont même recours à un siphon pour ajouter l’eau pétillante (voir la vidéo ci-dessous). Cette technique permet d’obtenir un excellent résultat.

La solution toute prête

Si vous avez voyagé à travers le monde, vous avez peut-être aperçu une bouteille de Chandon dans un bar de Buenos Aires, de Los Angeles, de Rio ou au duty-free d’un aéroport en Australie. La marque du groupe LVMH (propriétaire de Moët & Chandon), créée en 1959 en Argentine, est disponible en Suisse depuis ce printemps avec Garden Spritz. La bouteille contient la préparation complète et parfaitement équilibrée à laquelle il suffit d’ajouter trois glaçons et une rondelle d’orange déshydratée. Le produit s’inscrit dans la tendance des cocktails déjà prêts qui s’est répandue durant les confinements de 2020.

Garden Spritz est élaboré en Argentine à partir de trois cépages (chardonnay, pinot noir, sémillon) et un macérat d’oranges Valencia, d’herbes et d’épices. Il a fallu 4 ans de développement et 64 recettes pour parvenir à ce résultat.

Accords mets-spritz

Que grignoter à l’apéritif pour accompagner son cocktail? La cuisine asiatique (thaï, indienne, fusion) fait merveille d’autant plus si les bouchées sont épicées. Les sushis et les sashimis aussi. Côté fromages, on vous recommande un cheddar affiné de longs mois, un gruyère vieux, un parmesan voire un bleu corsé.

Lire aussi notre article «Accorder un cocktail avec un plat: les bonnes adresses romandes».

Ton opinion

9 commentaires