Réserves naturelles suisses: Nos sols contiennent 53 tonnes de microplastiques

Actualisé

Réserves naturelles suissesNos sols contiennent 53 tonnes de microplastiques

Des scientifiques ont fait une triste découverte dans les sols des régions protégées de notre pays.

par
comm/ofu
1 / 2
kein Anbieter/Institut de géographie de l'Université de Berne
kein Anbieter/Institut de géographie de l'Université de Berne

Elles sont devenues monnaie courante, mais ne restent pas moins tristes: les photos et vidéos montrant les océans et les lacs du monde entier pollués par du plastique. Afin d'avoir un regard plus local sur la problématique, des chercheurs de l'Uni de Berne ont analysé les sols alluviaux des réserves naturelles de Suisse. Leur but: débusquer les déchets synthétiques.

Le résultat est inquiétant: 90% des terrains analysés contenaient des microplastiques. Les chercheurs estiment qu'environ 53 tonnes de ce matériel se trouvent dans les 5 premiers centimètres des plaines alluviales. «De nombreux sols des régions montagneuses protégées et éloignées sont contaminés par le microplastique», écrivent-ils dans un communiqué publié ce vendredi. Les résultats de cette étude ont été publiés récemment dans le journal «Environmental Science and Technology».

Continuer les recherches

Les scientifiques ont pu trouver un lien entre la densité de population dans la région attenante du fleuve traversé par la plaine alluviale et la concentration de microplastique dans le sol: plus des gens vivent dans une région, plus les sols sont contaminés.

Pour Michael Scheurer, co-auteur de l'étude, ces résultats sont «alarmants, puisque de nouvelles études indiquent que le microplastique contenu dans le sol peut nuire aux vers de terre et même les tuer». Conséquence: la fertilité du sol peut être affectée, parce que les vers de terre remplissent des tâches importantes dans le sol.

Comme les effets précis sur les plantes et la fertilité du sol sont encore inexplorés, l'Uni de Berne souhaite continuer ses recherches.

Ton opinion