Actualisé 29.01.2019 à 14:48

GenèveNotes de frais: les tableaux sont fiables

La Cour des comptes avait rendu public en novembre un audit accablant pour la Ville de Genève.

La gestion des frais professionnels de la Ville de Genève a fait couler beaucoup d'encre.

La gestion des frais professionnels de la Ville de Genève a fait couler beaucoup d'encre.

Keystone

Les tableaux des notes de frais du Conseil administratif de la Ville de Genève sont fiables, selon la Cour des comptes. Mais la Municipalité doit encore définir ce qu'elle entend par frais professionnels en parallèle à la mise en oeuvre de son nouveau règlement.

La Cour des comptes avait rendu public en novembre un audit accablant pour la Ville de Genève sur la légalité et la gestion des frais professionnels de l'exécutif et de la direction en 2017. Elle avait ensuite été sollicitée par le bureau du Conseil municipal pour faire toute la lumière sur la nature de leurs dépenses pour les dix dernières années.

Vérifications ciblées

Comme la Municipalité a publié des tableaux récapitulatifs des frais pour les années 2007 à 2017, la Cour s'est limitée à analyser les méthodes utilisées pour les établir, a expliqué mardi devant les médias Isabelle Terrier, magistrate à la Cour des comptes. Conclusion: les tableaux sont établis selon les principes de comptabilisation en vigueur à la Ville de Genève.

Des vérifications ciblées indiquent que les chiffres fournis pour 2017 sont fiables. Sans se prononcer sur les années 2007 à 2016, la Cour considère que la systématique dans le processus de saisie des pièces comptables depuis 2012 offre des garanties. Reste que, contrairement à ce qu'elle a fait dans le cadre de son audit, la Cour n'a pas vérifié le bien-fondé des frais dans ces tableaux.

A nouveau, la Cour des comptes insiste sur la nécessité de clarifier ce que sont des frais professionnels. Elle invite la Ville de Genève à poursuivre cette réflexion en parallèle à la mise en oeuvre de son nouveau règlement. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!