Actualisé 11.11.2008 à 14:03

Grève de la fonction publique vaudoise

«Notre métier est complètement dévalorisé»

Près de 200 employés du CHUV se sont réunis à 12h dans le hall de l'Hôpital pour manifester leur mécontentement face à la nouvelle grille salariale.

de
Didier Bender

«On ne demande pas plus d'argent, on demande à ne pas être déclassés». Le message lancé par les employés du CHUV en direction du Conseil d'Etat vaudois est clair. Ils n'entendent pas se laisser faire.

«La mobilisation est plus forte que celle du 30 octobre dernier», observe David Gygax, secrétaire syndical au SSP. «Cela montre que la menace est réelle». Au milieu des ergothérapeutes, psychologues ou encore des physiothérapeutes se trouvent quelques infirmières. Pour la première fois, elles participent à un tel mouvement. «Certaines secrétaires sont dévalorisées par le nouveau système salarial», explique Patricia Crettaz, secrétaire de direction. «Nous voulons nous soutenir. C'est important de nous mobiliser aujourd'hui si on ne veut pas le regretter demain».

Des centaines de milliers de francs en moins pour une carrière de laborantin

Particulièrement visés par la nouvelle grille salariale, les laborantins désapprouvent les décisions du Conseil d'Etat. Ils se plaignent du manque d'information en provenance de l'exécutif cantonal. «Il y a une forte dévalorisation de notre métier», estiment Loreto Salazar, laborantine médicale et ses collègues. Longue formation, heures supplémentaires et de nuit, pénibilité de la tâche: autant d'éléments qui ne sont pas pris en compte par le Conseil d'Etat dans la mise en place de sa nouvelle grille salariale. «Pour une laborantine médicale, la perte se monte à plusieurs centaines de milliers de francs sur une carrière».

Tout en assurant le service minimum, les employés du CHUV ont débrayé mardi. «Une ouverture de négociations est impérative et nous irons jusqu'à ce que le Conseil d'Etat cède», a lancé le syndicaliste David Gygax. Avant d'appeler les employés du CHUV à rejoindre le cortège qui descendra de l'Hôpital jusqu'à la Place St-François, où est prévu dès 17h le rassemblement de l'ensemble de la fonction publique vaudoise.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!