E-sport : «Notre nouvelle chaîne bénéficie d'un engouement de folie!»
Publié

E-sport «Notre nouvelle chaîne bénéficie d'un engouement de folie!»

A peine lancé, le projet OTP de Chips et Noi fait un carton sur la plateforme Twitch avec la diffusion des principales compétitions de «League of Legends».

Tweekz, Trayton, Chips, Bulii et Noi (de g. à dr.) sont à base de la création d'OTP.

Tweekz, Trayton, Chips, Bulii et Noi (de g. à dr.) sont à base de la création d'OTP.

DR

Chips et Noi, c'est LE duo emblématique des commentateurs de l'e-sport francophone. Ils se sont fait un nom en castant durant dix ans les compétitions de «League of Legends» sur la chaîne Twitch O'gaming. Mais ils ont lancé mi-janvier la nouvelle structure OTP pour voler de leurs propres ailes.

Chips, comment s'explique votre départ d'O'gaming?

Nous avons eu un désaccord sur la gestion et la direction que devait prendre l'entreprise. Comme nous ne voulions pas recevoir de consignes avec lesquelles nous étions en désaccord, nous avons décidé de quitter O'gaming.

D’où vient le nom OTP?

Nous avions plein d'idées en tête, mais il fallait que le choix final soit facile à retenir, ait un rapport avec l'e-sport et soit disponible sur Twitch et les réseaux sociaux. OTP est un terme qui sonne bien et qui parle à tous les gamers (ndlr: il désigne un joueur qui maîtrise un champion à la perfection). Nous l'avons adapté pour créer One Trick Production.

Que propose OTP?

Ce projet entrepreneurial est une immense source de motivation, dans une ambiance superstylée. Pour l'instant, toute l'équipe vit une lune de miel et veut faire de son mieux. Nous voulons plus que jamais partager notre passion et notre engouement pour l'e-sport, en informant et en créant des contenus originaux mêlant humour et sérieux. Notre signature, c’est de créer de la proximité grâce à notre ton qui fait la différence, tout en divertissant les gens.

Vous recevez un immense soutien de la communauté...

Notre chaîne bénéficie d'un engouement de folie! En quelques semaines, nous avons déjà plus de 10’000 abonnés payants sur Twitch, c'est incroyable! Ça prouve que les gens sont emballés par cette nouvelle aventure et c'est très sécurisant pour nous. On est restés nous-mêmes, mais on a retrouvé la motivation de nos débuts mélangée avec une grosse expérience. Toute l'équipe a un regain d'énergie colossal.

Des formats pour tous les fans

Parmi les nouveaux projets de contenus d'OTP, de courts récaps seront diffusés sur YouTube pour que les fans «casual» puissent rattraper l'actu des principaux championnats de «LoL» en quelques minutes, sur le modèle des résumés sportifs. Pour les fans plus hardcore, un talkshow ira dans les détails et les analyses tous les dimanches. Mais tous ces projets n'auraient pas pu voir le jour sans l'implication des producteurs de Gozulting. «Ils nous ont apporté un soutien colossal dès le début, nous ont fait confiance et nous ont permis de trouver des locaux et de tout mettre en place en trois mois malgré la pandémie», explique Chips.

Un démarrage en fanfare

A peine lancée, la chaîne OTP sur Twitch, en accès gratuit, aligne les performances record. Il y a ainsi eu plus de 90'000 viewers pour suivre les matches de la ligue française (LFL), avec notamment jeudi l'incroyable victoire de l'équipe Izi Dream du Genevois Bando contre BDS, puis la victoire de la Kcorp dans un autre match de folie contre Solary, bénéficiant d'une énorme hype sur les réseaux sociaux. Ce week-end ont également eu lieu les premiers matches du championnat européen (LEC) 2021, avec trois démonstrations des ultrafavoris de G2, alignant leur recrue star Rekkles. Son ancienne équipe Fnatic a par contre connu une entame de saison très compliquée avec deux défaites pour une seule victoire. OTP diffuse également en matinée les matches du championnat coréen (LCK), où l'équipe T1 de la star Faker connaît un départ difficile (1 victoire, 3 défaites).

(mey)

Ton opinion

6 commentaires