Zurich: «Notre père a réussi à le convaincre de descendre de la grue»
Publié

Zurich«Notre père a réussi à le convaincre de descendre de la grue»

Un Portugais de 34 ans était monté sur une grue de chantier à Zurich-Oerlikon. Alors qu’il est en garde à vue, sa sœur témoigne de ses problèmes psychiques.

Lundi soir, un Portugais de 34 ans était monté sur une grue de chantier à Zurich-Oerlikon. Il avait notamment allumé plusieurs feux sur la structure et jeté des objets sur les secours et les forces spéciales qui tentaient d’entrer en contact avec lui. Il n’avait été appréhendé que douze heures après. «Notre père a réussi à le convaincre par téléphone de descendre de la grue», raconte sa sœur à «20Minuten».

«Je savais que la situation finirait par dégénérer», poursuit-elle. Son frère souffre depuis des années de problèmes psychiques, entre autres de psychoses et de délire de persécution. À cela s’ajoute une consommation régulière d’alcool et de drogue. Elle explique l’incident de lundi du fait que son frère «était probablement sous l’emprise de drogues et se sentait persécuté». Ce dernier a d’ailleurs diffusé pendant plusieurs minutes un livestream sur Facebook dans lequel il affirmait que quelqu’un voulait le tuer.

En garde à vue

«Tout cela est tellement triste. C’est une personne merveilleuse et un grand frère formidable, il est tout simplement malade», continue-t-elle. Elle a déjà demandé à plusieurs reprises de l’aide aux autorités. «J’ai notamment voulu le faire interner de force, mais à la police comme à l’Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte, on m’a dit que ce n’était pas si simple.» Elle espère aujourd’hui que «les autorités vont enfin réagir et qu’il pourra suivre la thérapie dont il a besoin».

Interrogée par nos confrères, la police cantonale zurichoise ne peut pas donner d’informations sur le cas pour des raisons de protection de la personne. D’après le porte-parole du Ministère public zurichois, l’homme est actuellement en garde à vue. Le Ministère public se prononcera vendredi sur les suites à donner à cette affaire.

Conditions pour un placement à des fins d’assistance

(mon/aze)

Ton opinion

38 commentaires