Genève: Nourrir les pigeons va coûter cher

Actualisé

GenèveNourrir les pigeons va coûter cher

La Ville de Genève va sévir contre les personnes qui nourrissent les pigeons. Des amendes pouvant aller jusqu'à 180 francs pourront être infligées à ceux qui ne respectent pas la loi.

La Ville de Genève a constaté des concentrations de pigeons particulièrement importantes dans quatre lieux, à savoir la place des Augustins, la place du Cirque, la place des Alpes et le square de l'avenue Wendt. Les volatiles se rassemblent à ces endroits car des passants leur jettent du pain ou des graines.

Or, souligne la municipalité, les pigeons sont loin de manquer de nourriture. Réunis en grand nombre dans un petit périmètre, les oiseaux provoquent en revanche des salissures, sont à l'origine de poussières de déjections allergènes pour l'homme et engendrent des dégâts aux végétaux.

La Ville de Genève lance une campagne de prévention sur les lieux les plus envahis de pigeons. Des panneaux s'adressant aux personnes qui fréquentent les espaces verts concernés et rappelant qu'il est interdit de nourrir les oiseaux ont été érigés. Les jardiniers vont également distribuer des flyers aux passants.

La municipalité a déclaré depuis plusieurs années la guerre aux pigeons. Des pigeonniers ont bien été installés pour tenter de limiter les nuisances provoquées par les volatiles, mais l'expérience s'avère décevante. Le pigeonnier de la place du Cirque a été démonté et celui de la place des Augustins est en sursis.

(ats)

Ton opinion