Pour l'apéro: Nous aimons la bière, notre cerveau aussi
Actualisé

Pour l'apéroNous aimons la bière, notre cerveau aussi

Les amateurs de boissons houblonnées ne le sont pas grâce à leur teneur en alcool, mais à leur goût, révèle une étude américaine.

par
dmz

Cette recherche, publiée récemment par la revue «Nature» et relayée par Slate.fr, avance que le goût de la bière suffit à lui seul à libérer de la dopamine, un neurotransmetteur qui déclenche le mécanisme de récompense dans le cerveau.

Les scientifiques de l'université de l'Indiana (USA) ont testé les effets de différentes boissons sur le cerveau de 49 cobayes, aux habitudes de consommation d'alcool différentes. En vaporisant de petites doses d'eau, de boissons énergisantes et de bière sur leur langue, ils se sont rendus compte que la bière libérait de la dopamine avant même que l'alcool ne soit entré dans le sang. C'est donc son goût qui donne du plaisir.

L'étude soulève une autre problématique. Selon elle, les cobayes avec des antécédents familiaux d'alcoolisme réagissaient plus fortement. Il semblerait donc que l'on puisse «hériter» des problèmes d'alcool.

Ton opinion