Attentats en Norvège: «Nous allons nous réapproprier l'île»
Actualisé

Attentats en Norvège«Nous allons nous réapproprier l'île»

La jeunesse du Parti travailliste norvégien (AUF), cible de l'attaque meurtrière d'Utoeya vendredi, va réaménager l'île pour pouvoir y retourner, a annoncé mardi son dirigeant.

«Nous envoyons un message clair: nous allons nous réapproprier l'île. L'attaque contre Utoeya et l'AUF a été une attaque contre nous tous. Mais Utoeya doit toujours être notre île», a déclaré Eskil Andersen, lui-même un rescapé du massacre dont Anders Behring Breivik a reconnu être l'auteur.

Les détails du projet n'ont pas encore été décidés, a expliqué le jeune homme politique. «Il y a un temps pour tout. Nous sommes toujours en plein deuil. Beaucoup de nos amis sont partis», a-t-il souligné au cours d'une conférence sur une place d'Oslo retransmise par la chaîne de télévision NRK.

Un homme d'affaires norvégien, Petter Stordalen, s'est engagé à verser cinq millions de couronnes (environ 600'000 euros) en vue du réaménagement d'Utoeya, «paradis» de la jeunesse sociale-démocrate, situé à 40 kilomètres au nord-ouest de la capitale norvégienne.

Dès samedi, Eskil Andersen avait annoncé que son organisation retournerait sur l'île, où 78 personnes ont été tuées dans une fusillade de près d'une heure et demie vendredi avant l'arrestation du suspect, Anders Behring Breivik. (ats)

Ton opinion