«Nous allons vivre une catastrophe»
Actualisé

«Nous allons vivre une catastrophe»

«Avec Martin Scorsese, nous avons une bonne dynamique.» En deux films, Leonardo DiCaprio est devenu le nouvel acteur fétiche du réalisateur de «Gangs Of New York» et d'«Aviator». Dès demain, «Les infiltrés», leur troisième collaboration, débarque sur les écrans.

A l'affiche avec Matt Damon et Jack Nicholson, Leonardo DiCaprio parle du film, mais aussi de son engagement en faveur de l'environnement: «Si nous ne changeons pas, nous allons au-devant d'une catastrophe.»

– Qu'est-ce qui vous a poussé à retravailler avec Martin Scorsese?

– Nous avons une bonne dynamique. Sur «Gangs Of New York», j'avais l'impression d'avoir touché le jackpot. «Aviator» était le résultat de dix années de planification. «Les infiltrés» a été mis en boîte rapidement. Nous voulions faire ce film.

– Que pouvez-vous dire sur Jack Nicholson?

– C'est une force de la nature. Il improvise sans arrêt et te met constamment au défi. Cela oblige à vraiment être dans la peau de ton personnage.

– Que retenez-vous de votre récent voyage au Mozambique?

– J'ai visité un orphelinat. Ce que j'y ai vu m'a touché et fait changer ma façon de penser.

– Personnellement, avez-vous peur de l'avenir?

– D'une certaine façon, oui. Si nous ne changeons pas, nous allons vivre une catastrophe écologique.

– Avez-vous changé certaines choses dans votre vie privée?

– Je conduis une voiture hybride, j'utilise de l'énergie solaire dans ma maison et j'ai créé une fondation pour la protection de l'environnement.

– Le film «La plage » a-t-il encouragé ce changement dans votre façon de penser?

– Cela avait déjà commencé avant. Après «Titanic», je voulais faire une pause de deux ans pour me remettre du battage médiatique. Je suis fier de ce film, mais la campagne de promotion qui a suivi a été très intensive.

– «Les infiltrés» a une excellente bande-son. Quel type de musique écoutez-vous en ce moment?

– Ma phase hip-hop est terminée (rires). Cela peut paraître inintéressant, mais je redécouvre actuellement les chansons des Beatles.

Mohan Mani

Ton opinion