Football - Coupe du Monde: «Nous devons encore avoir de la patience»
Actualisé

Football - Coupe du Monde«Nous devons encore avoir de la patience»

Juste après la défaite 2-0 face au Portugal, mardi soir, Vladimir Petkovic s'est montré plutôt philosophe.

par
Robin Chessex
Lisbonne

Le coach Suisse a estimé que cette défaite était un «petit pas en arrière», mais qu'elle n'allait pas empêcher l'équipe d'avancer dans la bonne direction. «Nous devons encore avoir de la patience, a déclaré le coach national à la sortie du match. Nous avons deux grands rendez-vous en novembre pour avancer.»

Le «Mister» a ajouté qu'il était certes déçu mais qu'il fallait rester positif. «Au final, nous finissons à égalité de points avec le Portugal et sommes deuxièmes à la différence de buts. Nous allons vite oublier ce match et montrer lors des prochains les qualités que nous avons montrées précédemment. Nous sommes un groupe uni.»

Lorsqu'il a été interrogé sur les adversaires potentiels en barrage, Vladimir Petkovic était un peu pris au dépourvu: «Je n'ai vu que depuis dix minutes quels pourraient être nos adversaires. Je n'ai pas encore pris le temps de réfléchir à ça jusqu'à maintenant. Je ne pensais pas qu'on serait deuxièmes. J'étais convaincu que nous finirions premiers. Mais maintenant, on a le temps pour organiser tout ça. Les quatre adversaires ne seront pas faciles. Je n'ai pas de préférences concernant contre qui nous allons jouer.»

À la sortie des vestiaires, Johan Djourou se montrait aussi d'un certain fatalisme: «C'est clair que ce soir nous n'avons pas mérité la victoire, a-t-il dit. Nous avons été trop passifs dès le début. Aujourd'hui on a eu un 'jour sans' mais, sur cette dernière année, il ne faut pas oublier qu'on n'en a pas eu beaucoup... Et c'est là dessus qu'on va travailler pour la suite.»

Un match à oublier, certainement. Mais l'équipe de Suisse devra aussi penser à ne pas oublier d'en tirer des enseignements pour les barrages de novembre.

Ton opinion