Actualisé 08.09.2010 à 12:18

Dieudonné: sauveur de Sakineh

«Nous doutons de la sincérité de la démarche»

Le ministère français des Affaires étrangères doute de la sincérité de la démarche de Dieudonné, qui doit aller plaider en faveur de l'Iranienne condamnée à mort par lapidation en Iran.

«Nous accueillons favorablement tous les efforts de la société civile en faveur de la libération de cette femme iranienne condamnée à mort par lapidation», a déclaré lors d'un point-presse le porte-parole du Quai d'Orsay, Bernard Valero. «En l'espèce, nous doutons de la sincérité de la démarche» de Dieudonné M'Bala M'Bala, a-t-il ajouté.

Interrogé pour savoir si l'humoriste disposerait du concours de l'ambassade de France, le porte-parole a répondu: «Cette personne n'est nullement mandatée par les autorités françaises pour ce déplacement, il n'y a donc pas de raison que notre mission diplomatique lui apporte une assistance, autre que, si elle s'avérait nécessaire, la protection consulaire assurée à chacun de nos ressortissants français à l'étranger».

Dieudonné, qui entretient des liens avec le président iranien dont il partage l'antisionisme, a affirmé mardi à la presse vouloir demander à Mahmoud Ahmadinejad la «clémence» pour Sakineh, 43 ans, condamnée à mort par lapidation en 2006 pour adultère et complicité dans le meurtre de son mari.

Fondateur d'un «parti antisioniste» et plusieurs fois condamné en France pour antisémitisme, il avait rencontré en novembre 2009 à Téhéran le président iranien.

(afp)

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!