Missile balistique nord-coréen : «Nous estimons que ce tir n’était pas une menace pour le territoire des USA»

Publié

Missile balistique nord-coréen «Nous estimons que ce tir n’était pas une menace pour le territoire des USA»

Le missile lancé par Pyongyang vendredi a parcouru environ 1000 km avant de tomber en mer au large du Japon. La Maison Blanche s’est exprimée sur la situation dans la journée. 

 «Cela déstabilise non seulement la péninsule, mais la région tout entière», a ajouté John Kirby.

«Cela déstabilise non seulement la péninsule, mais la région tout entière», a ajouté John Kirby.

AFP

Le tir, par la Corée du Nord, d’un missile balistique intercontinental n’a pas représenté une menace pour les Etats-Unis, a fait savoir vendredi la Maison Blanche, qui avait qualifié plus tôt ce tir de «violation éhontée» de résolutions onusiennes. «Aussi inquiétant fût-il, nous estimons que ce tir n’était pas une menace pour le territoire» américain, a déclaré John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche.

«C’est inquiétant»

Le missile lancé par Pyongyang a parcouru environ 1000 km avant de tomber en mer au large du Japon. John Kirby s’est dit cependant préoccupé par cette nouvelle série de tirs de missiles de courte et longue portée qui pourraient emporter des ogives nucléaires. «A chaque fois qu’ils tirent (un missile), ils apprennent. C’est inquiétant», a dit le porte-parole. «Même si le lancement est un échec ou seulement un succès partiel, ils apprennent toujours.» «Cela déstabilise non seulement la péninsule, mais la région tout entière», a-t-il ajouté.

«Moyens de défense»

Les Etats-Unis ont multiplié les propositions de négociations sans condition préalable avec le régime de Kim Jong un, a encore insisté John Kirby. Mais Washington, Séoul, et Tokyo «travaillent sans relâche pour s’assurer que des moyens de défense sont en place», a-t-il déclaré. Le ministère japonais de la Défense a dit avoir effectué un exercice militaire conjoint avec les Etats-Unis, peu après ce tir.

La Corée du Nord doit «s’abstenir» de toute nouvelle «provocation»

(AFP)

Ton opinion

13 commentaires