Tennis: «Nous n’avions pas joué devant une telle foule depuis 12 mois»
Actualisé

Tennis«Nous n’avions pas joué devant une telle foule depuis 12 mois»

Novak Djokovic est d’abord resté aux vestiaires avant de finalement lancer sa saison vendredi en Australie par l’exhibition «A day at the drive».

par
AFP/JSA
Novak Djokovic lors de sa «rencontre» contre Jannik Sinner.

Novak Djokovic lors de sa «rencontre» contre Jannik Sinner.

REUTERS

Novak Djokovic, à peine sorti de sa quarantaine, n’a disputé vendredi qu’un set lors d’un tournoi exhibition à Adelaïde à l’occasion de son premier match de la saison, à dix jours du début de l’Open d’Australie.

Le Serbe, vainqueur de 17 tournois du Grand Chelem, ne s’est pas présenté pour le premier set contre le jeune Italien Jannik Sinner, quelques heures seulement après sa sortie d’un isolement de 14 jours où il pouvait sortir cinq heures par jour pour s’entraîner dans des conditions sanitaires strictes.

Il a été remplacé par son compatriote Filip Krajinovic, avant d’entrer sur le court après le premier set et de présenter ses excuses aux spectateurs du Memorial Drive d’Adelaïde venus assister à ce match.

«Je suis désolé de ne pas être entré sur le terrain dès le début. J’ai dû faire une séance avec mon kiné et je ne me sentais pas au mieux de ma forme ces deux derniers jours», a expliqué le vainqueur du dernier Open d’Australie après avoir remporté son set 6-3. Quand on sort d’un bloc d’entraînement intensif et à quelques jours de l’ATP Cup et l’Open d’Australie, tu ne veux pas prendre trop de risques», a plaidé «Djoko», diminué aussi par une ampoule à la main droite selon les images de la télévision.

«Merci beaucoup de m’avoir fait passer une belle journée et une belle année. Nous n’avions pas joué devant une telle foule depuis 12 mois, c’est un événement très spécial, a-t-il ajouté. Ce n’est pas facile, mais cela fait partie de notre travail. Nous sommes des sportifs professionnels, nous apprenons au fil des ans à jouer en dépit de la douleur. Il s’agit juste de savoir si la douleur est supportable ou non», a expliqué Novak Djokovic, qui disputera l’ATP Cup la semaine prochaine.

Serena au zoo

L’Américaine Serena Williams, qui est allée au zoo avec sa fille pour sa première sortie après sa quarantaine, a de son côté affronté la Japonaise Naomi Osaka, 3e mondiale, et les deux joueuses sont restées dos à dos 6-2, 2-6 (10/7).

«Je suis tellement heureuse que la quarantaine soit terminée», a affirmé l’ex-No 1 mondiale. «Rester dans une chambre avec une enfant de trois ans, être sa meilleure amie est vraiment difficile, particulièrement après s’être entraînée (...) Ca ne s’arrête jamais! Mais c’était marrant...honnêtement je n’échangerais ces heures passées avec elle (sa fille) pour rien au monde!", a conclu Williams.

Dans la soirée, l’Espagnol Rafael Nadal (No 2) a battu l’Autrichien Dominic Thiem (No 3) 7-5, 6-4. «C’est parti pour une nouvelle année», s’est enthousiasmé «Rafa». «Je suis ravi d'être de retour!»

La No 1 mondiale, l’Australienne Ashleigh Barty, a elle joué son premier match depuis près d’un an. Devant son public, elle a fait jeu égal avec sa dauphine au classement WTA, la Roumaine Simona Halep, 3-6, 6-3 (10/8). «C’est fantastique! Quand on pense à ce qui s’est passé ces douze derniers mois, jouer devant un stade presque plein est incroyable», s’est réjouie Barty.

Ton opinion