Publié

Jeux vidéo«Nous n’avons jamais souhaité que ce genre de chose arrive»

Marcin Iwiński, cofondateur du studio CD Projekt Red, a fait son mea culpa pour la sortie catastrophique du jeu «Cyberpunk 2077» sur PS4 et Xbox One et a annoncé la feuille de route des mises à jour.

par
man

«Malgré de bonnes critiques sur PC, la version console de Cyberpunk 2077 n’atteint pas le niveau de qualité que nous aurions souhaité. L’équipe de direction et moi-même en sommes sincèrement désolés et j’en assume ici publiquement la responsabilité.» C’est dans une vidéo de 5 minutes publiée sur le compte Twitter de CD Projekt Red que Marcin Iwiński, cofondateur du studio polonais, a fait son mea culpa pour la sortie catastrophique de «Cyberpunk 2077» le 10 décembre dernier. Attendu depuis plusieurs années, ce jeu vidéo dystopique a en effet reçu une volée de bois vert pour ses nombreux bugs sur les anciennes consoles.

«Je vous demande de ne pas rejeter la faute sur nos équipes. Ils sont tous incroyablement talentueux et travailleurs. Le conseil et moi prenons les décisions finales, et c’était notre choix de sortir le jeu. Mais croyez-moi, nous n’avons jamais souhaité que ce genre de chose arrive», a assuré le responsable en espérant regagner la confiance des joueurs après cette débâcle. Il s’est ensuite lancé dans des explications: «Nous nous sommes compliqué la tâche en voulant d’abord que le jeu soit épique sur PC pour ensuite l’ajuster sur console, surtout l’ancienne génération. Et ça n’avait pas l’air si compliqué au départ. Nous connaissions les écarts technologiques, mais les événements ont prouvé que nous avions sous-estimé la tâche».

Le responsable dit que ses équipes ont sans cesse revu le système de streaming interne pour les consoles d’ancienne génération. «Vu que la ville est condensée et la bande passante des disques consoles limitée, c’était un défi constant». Et d’ajouter que leurs tests n’ont pas montré la plupart des problèmes rencontrés par les joueurs dans le jeu.

Il explique enfin que la pandémie et le télétravail qui en a découlé ont aussi eu un impact négatif sur les conditions normales de développement du jeu jusqu’au jour J de sa sortie.

Feuille de route pour 2021

Rappelant que trois correctifs ont déjà été publiés pour améliorer le jeu, le cofondateur annonce que la première mise à jour arrivera le 23 janvier. Elle sera suivie par une deuxième, plus importante, «dans les semaines à venir». Les DLC gratuits (ndlr contenus additionnels) qui, dans les plans initiaux, devaient arriver juste après la sortie du jeu attendront un peu, sont finalement prévus pour cette année. Quant à la mise à jour pour les consoles Xbox Series et PlayStation 5, elle devrait arriver au deuxième semestre 2021.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
14 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Ouèsava

15.01.2021 à 10:00

C'est marrant. Sans les jeux vidéo, nous n'aurions pas eu de processeurs massivement parallèles et nous n'aurions pas avancé vers le DeepLearning. L'informatique de gestion ne consomme rien en comparaison d'un de ces jeux, et les simulations pouvaient tourner sur des bécanes majuscules dédiées à la Cray. La demande massive des consommateurs pour des jeux de plus en plus réalistes a permis les investissements nécessaires au développement des technologies actuelles. Comme quoi, le jeu fait avancer le monde, pas la planification politicienne.

RealityFakeToday

14.01.2021 à 20:49

Une guerre civile internationela va faire revenir la population mondiale a la realitè. Sinon sera Nouvel Ordre Communiste Mondiale. Eteignez la playatation.

Christian

14.01.2021 à 20:28

Franchement les maisons d'édition marchent main dans les mains! Change la mise en cache de shaders en espérant que les machines de tpus les joueurs vont être capable de calculer plus 10000 polygones et autre Xtray en moins de 0.2 seconde le temps imperceptible pour l'oeil humain! Pas encore essayé ce jeux! je ne sais pas si ma gtx960 et 8 gb ram va encaisser le choc! sans me croire qu'un pilote essaie de démarrer un réacteur d'un 747 dans mon salon!