Actualisé 02.03.2020 à 15:33

Hockey

«Nous ne voulons pas de play-off sans public»

L'assemblée générale extraordinaire de la Ligue a décidé de suspendre provisoirement les championnats de National League et de Swiss League.

de
Jérôme Reynard, Ittigen

Denis Vaucher à l'interview.

Réunis en assemblée extraordinaire pour évoquer la fin de la saison face à la situation du coronavirus, lundi matin à Ittigen, les clubs de National League et de Swiss League ont décidé de suspendre leurs championnats respectifs jusqu'au 15 mars, date de la levée théorique de l'interdiction des manifestations réunissant plus de 1000 personnes en Suisse.

«Le Conseil fédéral doit se réunir le 13 mars, a expliqué le directeur de la Ligue Denis Vaucher. Soit il maintiendra les mesures en vigueur, soit il les lèvera, soit il les durcira, soit il les allégera. S'il nous est permis de jouer en présence du public, nous reprendrons les championnats dès le mardi 17 mars. Sinon, nous nous reverrons avec les clubs afin de discuter de la marche à suivre.»

C'est à peu près tout ce qui a été décidé lundi matin. «Pour le reste, rien ne sert de se projeter, a poursuivi le dirigeant. Il existe tellement de cas de figure potentiels... Tout ce que je peux vous dire, c'est que plusieurs scénarios ont été présentés, avec des formats de série différents pour les play-off (ndlr: best of 7, 5 ou 3). Et que nous discutons avec les partenaires TV et les sponsors. Le pire des scénarios a également été évoqué.» Lisez l'annulation éventuelle du championnat, si le huis clos continuait à être imposé par l'Etat.

La majorité des trois quarts

«Sur le principe, nous ne voulons pas de play-off sans public, a lancé Denis Vaucher. Ce serait fatal. Les incidences financières seraient énormes. Les fans sont une composante essentielle, sur le plan financier comme des émotions. Mais on ne peut pas encore dire aujourd'hui s'il y aura des play-off ou non en cas de maintien des mesures. Nous n'avons rien décidé à ce sujet. Nous voulons avancer par étapes.»

Comme dans toute modification du règlement, il faudrait l'approbation des trois quarts des clubs. Idem s'il fallait déterminer (ou non) l'identité du champion sans séries finales. Existe-t-il une date limite pour la tenue des play-off? «Pas encore. Comme je l'ai dit, plusieurs scénarios ont été présentés et il est possible de densifier le rythme des séries», a conclu Denis Vaucher.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!