Actualisé 10.02.2020 à 16:30

Joaquin Phoenix

«Nous sommes devenus déconnectés de la nature»

Sacré meilleur acteur aux Oscars, Joaquin Phoenix a préféré s'exprimer sur la cause animale qui lui tient tant à cœur.

de
Ludovic Jaccard

Plutôt que de s'enorgueillir au moment de recevoir un prix, Joaquin Phoenix préfère faire passer des messages importants à ses yeux, lors ses discours. C'est ce qu'il a fait dimanche 9 février aux Oscars, quand il a été sacré Meilleur acteur pour son rôle dans «Joker». «Je déborde de reconnaissance», a-t-il dit avant d'évoquer des problèmes «alarmants» dans le monde. «Parfois on sent, ou on nous fait sentir, que nous défendons différentes causes, mais moi, je vois une communauté de points de vue. Que l'on parle d'inégalité entre les genres ou de racisme ou de droits des personnes LGBT, des personnes indigènes ou des animaux, nous parlons de la lutte contre l'injustice», a-t-il expliqué.

Végane depuis son enfance, le comédien américain de 45 ans a continué son plaidoyer. «Je pense que nous sommes devenus très déconnectés de la nature, et beaucoup d'entre nous sont coupables d'une vision égocentrique du monde. On s'est donné le droit d'inséminer artificiellement une vache, quand elle met bas, on vole son bébé malgré ses cris d'angoisse. Et ensuite, on prend son lait qui était destiné à ses petits, et on le met dans notre café et nos céréales.» Ses propos ont été grandement applaudis par le parterre de célébrités présentes à la prestigieuse cérémonie.

Stars défuntes oubliées

En revanche, une polémique gronde depuis cette soirée. Comme chaque année, les Oscars ont rendu hommage aux célébrités défuntes depuis l'édition précédente. Si Kobe Bryant, Kirk Douglas ou encore Diahann Carroll ont été nommés dans la séquence «in memoriam», l'Académie a oublié de mentionner d'autres stars disparues récemment, telles que Luke Perry, pourtant à l'affiche de «Once Upon a Time... In Hollywood», nommé pour le meilleur film, mais aussi Cameron Boyce, jeune acteur de Disney, décédé à 20 ans à la suite d'une crise d'épilepsie, ainsi que Si Haig, qui a joué le rôle du capitaine Spaulding dans la trilogie «House of 1000 Corpses» de Rob Zombie, décédé en septembre 2019, à l'âge de 80 ans.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!