Transfert - Paris SG: «Nous voulons garder David Beckham»

Actualisé

Transfert - Paris SG«Nous voulons garder David Beckham»

Le président du Paris Saint-Germain a assuré que son club voulait conserver le Spice boy une saison supplémentaire et a réaffirmé sa confiance envers Carlon Ancelotti, qui restera en poste.

L'histoire entre le PSG et «Becks» pourraient être prolongé d'une saison.

L'histoire entre le PSG et «Becks» pourraient être prolongé d'une saison.

Le président du Paris Saint-Germain, Nasser al-Khelaïfi, déclare que son club veut garder dans son effectif l'Anglais David Beckham et que l'entraîneur italien Carlo Ancelotti sera toujours au PSG la saison prochaine, dans un entretien au journal «L'Equipe» lundi. «Il (Beckham, ndlr) est très heureux. Franchement, nous voulons le garder avec nous pour la saison prochaine», affirme Nasser al-Khelaïfi.

«Recruter David a été l'une de mes meilleures décisions»

Et le président du PSG de préciser : «On va en parler avec lui. Il est fantastique, sur le terrain comme en dehors.» Puis de souligner : «Parfois, on peut faire de mauvais choix. Mais recruter David a été l'une de mes meilleures décisions. En tant qu'homme, joueur, ambassadeur, il est exceptionnel. Il crée quelque chose dans ce groupe. Tout le monde l'adore.»

Concernant l'avenir de son entraîneur, l'Italien Carlo Ancelotti, Nasser al-Khelaïfi déclare «ne pas comprendre» pourquoi «tout le monde s'interroge sur l'avenir de Carlo Ancelotti.»

Et à la question vous êtes donc sûr à 100% qu'il (Ancelotti, ndlr) restera, le président répond : «oui» avant d'expliquer : «il y a ce que disent les journaux. Et il y a les faits: il est sous contrat encore un an.»

«Du bon boulot»

«On a sept points d'avance sur l'OM, on est en quarts de finale de la C1, et de la Coupe. C'est du bon boulot», assure le dirigeant qatari. L'ancien international anglais, David Beckham, 37 ans, s'est engagé le 31 janvier pour une durée de cinq mois en faveur du PSG.

Le Paris SG affrontera mardi au Parc des Princes, le FC Barcelone en quarts de finale aller de la Ligue des champions. «Bien sûr, on est réalistes. On va défier la meilleure équipe du monde», reconnaît le président avant de conclure : «croyez-moi, ils (les joueurs, ndlr) vont se donner à 200% car le match qu'ils vont disputer sera plus qu'un match de football. C'est un challenge immense.» (afp)

Ton opinion