Nouveau-né enlevé en France
Actualisé

Nouveau-né enlevé en France

La ravisseuse présumée du nouveau-né enlevé en Francea a seulement 12 ans.

La ravisseuse présumée d'un nouveau-né de trois semaines en région parisienne, interpellée samedi après la mise en oeuvre du plan Alerte Enlèvement et mise en examen lundi, est âgée de 12 ans alors qu'elle avait affirmé avoir 18 ans.

Lundi, la mère de l'adolescente s'est présentée spontanément chez les enquêteurs auxquels elle a déclaré que sa fille était née en mai 1994 et qu'elle appartenait à une communauté de gens du voyage.

Prénommée Linda, la jeune fille avait affirmé dimanche avoir quitté les siens après «une dispute» qu'elle aurait eu avec sa mère «il y a trois mois».

Hébergée «pour une ou deux nuits au départ» par la famille du nourrisson depuis le 8 janvier, après avoir «connu le père dans un café», Linda a déclaré avoir «aidé le couple» et «apprécié s'occuper du bébé», selon une source policière.

La mère du bébé avait confié son enfant à la jeune fille pendant sa consultation médicale dans un hôpital de la banlieue parisienne.

Trouvant la consultation «trop longue», la jeune fille avait déclaré à la police être allée «se promener». Elle a reconnu «avoir fait une bêtise», selon la même source.

Elle a été mise en examen lundi pour enlèvement et séquestration, mais ne risque pas de condamnation pénale, une mesure exclue pour les mineurs de moins de 13 ans.

Inconnue jusqu'alors des services sociaux, elle a été placée en foyer éducatif par un juge.

(ap)

Ton opinion