Actualisé 08.09.2015 à 14:05

Lausanne

Nouveau quartier et 358 logements à disposition

La construction du nouveau quartier de Sébeillon dans l'ouest lausannois touche à sa fin. Le complexe de cinq bâtiments a été dévoilé mardi à la presse.

Les premiers locataires des 358 appartements de 1,5 à 5,5 pièces sont attendus au printemps. La ville prévoit de réduire la zone de prostitution voisine.

Situé entre la rue de Genève et la voie ferrée Tridel, le quartier est placé sous le signe de mixité et de la cohésion sociale. Quelque 1000 habitants y sont attendus. Les cinq immeubles proposent également 27 appartements protégés pour les personnes âgées et une crèche de 44 places.

«Avec nos prix d'entrée de 10 à 15% inférieurs à la moyenne du marché, nous répondons parfaitement à la demande de la population», s'est réjoui Esteban Garcia, président de Realstone Holding en charge du projet.

«La construction a été réalisée aux normes Minergie dans une volonté de développement durable», a-t-il ajouté. Quelque 374 m2 de panneaux solaires assureront 60% des coûts de production d'eau chaude sur l'année, tandis que 315 m2 de panneaux photovoltaïques serviront à l'éclairage des cages d'escaliers.

Réduire la zone de prostitution voisine

Le conseiller municipal lausannois Oscar Tosato s'est quant à lui félicité de la mise à disposition «d'appartements de qualité à prix abordables». Il a rappelé que la ville avait pris une part active dans la lutte contre la pénurie de logements en incitant les propriétaires de surfaces constructibles, -dans ce cas les CFF et la Poste-, à participer au développement immobilier.

Il a par ailleurs indiqué que la zone de prostitution voisine allait perdurer. «Elle ne peut pas disparaître par la simple volonté de la municipalité, mais un préavis pour la limiter à une zone réduite, compatible avec les nouveaux logements est en cours de préparation», a-t-il assuré.

Le nouveau complexe a coûté 150 millions de francs. Les travaux ont débuté en octobre 2013 et doivent se terminer en juin 2016. Les premiers locataires pourront emménager au printemps prochain. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!