Actualisé 03.08.2011 à 07:45

Devises

Nouveau record de l'euro face au franc

La valeur de l'euro par rapport au franc a encore baissé.

Le franc suisse a inscrit vendredi un nouveau niveau record aussi bien face à l'euro qu'au dollar, suite aux mauvais chiffres de la croissance américaine. La monnaie unique est descendue pour la première fois sous 1,13 franc, le billet vert passant nettement sous 79 centimes.

Vers 17h00, l'euro valait ainsi 1,1298 franc. Le précédent record remonte à deux semaines à peine, lorsque la monnaie unique européenne s'était affaiblie jusqu'à 1,1404 franc.

Le dollar a atteint lui aussi un nouveau niveau plancher. Il s'est inscrit vers 17h00 à 78,53 centimes, son précédent record remontant à la veille seulement avec 79,90 centimes.

Croissance américaine

L'euro avait déjà enfoncé le seuil de 1,14 franc peu avant 13h00 vendredi. Le mouvement s'est ensuite accéléré avec l'annonce à 14h30 de mauvais chiffres de croissance économique aux Etats-Unis.

Celle-ci a très nettement ralenti cette année, atteignant au deuxième trimestre 1,3% en rythme annuel, selon une première estimation publiée par le gouvernement américain.

Ce taux de croissance, inférieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 1,8%, est particulièrement faible compte tenu de la nette révision de celui du premier trimestre, désormais estimé à 0,4% contre 1,9% en juin.

Franc refuge

La première économie mondiale n'a cessé de décevoir depuis le début de l'année, son produit intérieur brut progressant à une vitesse nettement insuffisante pour faire baisser le chômage.

Au-delà, il apparaît que le franc joue toujours à plein son rôle de valeur refuge. Le contexte est marqué par l'impact de la crise de la dette dans certains pays de la zone euro et l'incertitude liée au problème du relèvement du plafond de la dette publique fédérale aux Etats-Unis.

Au chapitre des valeurs refuge, l'or sort également du bois. Son cours a grimpé à un nouveau record, se hissant pour la première fois au-dessus de 1630 dollars, jusqu'à 1632,80 dollars sur le marché au comptant vers 15h30, un sommet historique.

Les Bourses de même

Les Bourses mondiales, déjà très nerveuses, ont également accusé le coup, Europe et Wall Street comprises. Le Swiss Market Index (SMI) de la Bourse suisse est ainsi tombé à son plus niveau depuis deux ans environ dès les premiers échanges.

L'indice reculait déjà de 1% une demi-heure après l'ouverture. Après avoir plongé de 2,5% dans l'après-midi, dans la foulée de l'annonce de la croissance des Etats-Unis, il s'est ressaisi pour clôturer en baisse de 1,5% à 5783 points, suite au discours de président américain Barack Obama appelant au compromis dans l'affaire de la dette.

Reste que pour l'heure les nuages s'amoncellent. Les discussions entre les responsables politiques américains sur le relèvement du plafond de la dette avant la date-butoir du 2 août demeurent dans l'impasse. Après cette date, le pays risque un défaut de paiement.

Au-delà, les marchés ont replongé dans les tourments de la crise de la dette qui les fait tanguer depuis des mois. En particulier en raison de l'agence de notation Moody's qui a menacé vendredi d'abaisser la note de la dette espagnole. Les investisseurs redoutent toujours une contagion de la crise à la zone euro. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!