Nouveau record de la traversée de l'Atlantique Nord en solitaire
Actualisé

Nouveau record de la traversée de l'Atlantique Nord en solitaire

Cinq jours, 19 heures, 29 minutes et 20 secondes, c'est le nouveau record de la traversée de l'Atlantique Nord en solitaire et sans escale, établi mardi par Thomas Coville.

Selon son site Internet, le temps réalisé par le navigateur français, qui a amélioré de plus de huit heures le précédent record détenu depuis trois ans par Francis Joyon, doit encore être officialisé par le World Sailing Speed Record Council (WSSRC).

Parti de New York le 9 juillet, Thomas Coville a franchi la ligne d'arrivée au Cap Lizard en Angleterre mardi à 9h17, dans un épais brouillard pour s'emparer du record de la traversée transatlantique à bord de son maxi-trimaran Sodeb'O (32m), après avoir parcouru quelque 5.518km. Il a ainsi effacé des tablettes le record détenu depuis 2005 par Joyon en 6 jours, quatre heures, 1 minute et 37 secondes.

«Le record de l'Atlantique Nord, beaucoup l'ont tenté, il y en a peu qui l'ont finalement accroché. J'ai l'impression d'avoir eu une chance incroyable, d'avoir réussi à attendre la bonne opportunité, la bonne fenêtre et puis de l'avoir saisi», a expliqué Thomas Coville sur France Info.

Il «faut rester humble par rapport à ça parce que ça tient vraiment à chaque fois à une certaine réussite. C'est vrai qu'il faut la provoquer, c'est vrai qu'il faut être là, c'est vrai qu'il faut se donner et c'est ce qu'on a fait là tous ensemble», selon le navigateur. «Les rêves les plus beaux c'est ceux qu'on veut vraiment, qu'on a au fond de soi et on va jusqu'au bout pour aller les chercher», a-t-il conclu.

L'autre performance de cette transatlantique est la vitesse du bateau. «On a fait plusieurs journées pas loin du record des 24h (619 milles, 1.146 km détenu par Sodeb'O depuis janvier) avec environ 590 milles. C'est bien, ça veut dire que j'exploite bien le bateau à 100% sans avoir la sensation d'être dans le rouge» avait observé Coville à mi-parcours.

Dans un message de félicitations, Joyon a rendu hommage au travail de préparation de son successeur.

«Je félicite Thomas pour son record de l'Atlantique et pour la grande patience qu'il a eu au départ de New-York pour avoir cette fenêtre météo», a-t-il déclaré. «En 2005, sur le premier IDEC, nous avions nous aussi patienté plus de 3 mois... Le record de l'Atlantique est un record qui se mérite sur l'eau mais aussi bien amont!»

Nicolas Sarkozy a également adressé ses «plus chaleureuses félicitations» au navigateur. «Vous êtes un bel exemple pour la nouvelle génération de marins et tous mes voeux vous accompagnent pour vos prochains défis», écrit le chef de l'Etat dans un communiqué. (ap)

Ton opinion