Etats-Unis: Nouveau record de suicides dans l'armée en 2009
Actualisé

Etats-UnisNouveau record de suicides dans l'armée en 2009

L'armée américaine a recensé 140 suicides dans ses rangs depuis le début de l'année, soit autant que l'an dernier.

Elle s'attend à enregistrer un nouveau record de cas en 2009, a annoncé mardi son numéro deux, le général Peter Chiarelli.

«Au 16 novembre, l'armée de Terre a enregistré 140 suicides de soldats d'active, ce qui équivaut au nombre total de cas en 2008 alors qu'il reste un mois et demi avant la fin de l'année». «Nous allons très certainement finir l'année avec un chiffre supérieur à celui de l'an passé», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Toutefois, «nous pensons que nous faisons des progrès», a assuré le général Chiarelli, en indiquant que le nombre de suicides avait globalement baissé au fil des mois grâce à des efforts de prévention et de dépistage des problèmes psychologiques, comme le syndrome post- traumatique, ou des traumatismes cérébraux provoqués par les explosions ou les chocs violents.

«En janvier et février, nous avons recensé 40 suicides, soit près d'un tiers du nombre total cette année» et «depuis mars, la tendance générale est à la baisse à l'exception de deux mois», a-t-il souligné.

Les déploiements à répétition des forces armées en Irak et en Afghanistan depuis des années sont généralement considérés comme l'une des causes de la forte progression du nombre de suicides chez les militaires. Toutefois, l'armée estime que le lien n'est pas forcément clair.

«Sur les 140 cas (recensés cette année), un tiers n'avait jamais été déployé» en zone de combat, a expliqué le général. L'armée se penche par ailleurs sur l'abus d'alcool, de drogue ou de médicaments, dont le taux est «plus élevé qu'il y a huit ans», a-t- il admis, en déplorant un manque de conseillers spécialisés pour aider les soldats.

(ats)

Ton opinion