Marché financier: Nouveau record du Dow Jones à Wall Street
Actualisé

Marché financierNouveau record du Dow Jones à Wall Street

A la Bourse de New York, le Dow Jones - aidé par le pétrole - a pris 0,20% et signé un nouveau record mais le Nasdaq a perdu 0,59%.

Les investisseurs restent prudents avant la décision de la Fed.

Les investisseurs restent prudents avant la décision de la Fed.

Keystone/photo d'illustration

Wall Street, prudente à l'approche de la réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed), a fini sans tendance lundi.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a gagné 39,58 points à 19.796,43 points. En revanche, le Nasdaq, à dominante technologique, a reculé de 31,96 points à 5.412,54 points et l'indice élargi S&P 500 de 2,57 points, ou 0,11%, à 2.256,96 points.

«C'est l'une de ces séances où l'on court après les vainqueurs», a expliqué Michael James de Wedbush Securities.

Au sein du Dow Jones, les majors pétrolières ExxonMobil (+2,22% à 90,98 dollars) et Chevron (+1,16% à 117,15 dollars) ont ainsi profité d'un pétrole prenant 1,33 dollar à New York, à la suite d'un accord de l'organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) avec des pays non membres du cartel sur une baisse de la production.

L'OPEP, qui avait déjà redonné fin novembre un élan aux cours pétroliers en annonçant un accord de baisse de sa production, est parvenue au cours du week-end à convaincre onze autres pays, en premier lieu la Russie, de réduire leur offre à leur tour.

«Hausse des taux attendue»

A l'inverse, «les grandes capitalisations du secteur technologique continuent d'être utilisées comme sources de capitaux», ce qui a pesé sur le Nasdaq, a indiqué Michael James.

Le reste du marché était majoritairement attentiste, les investisseurs préférant, selon Chris Low de FTN Financial, «garder des munitions» avant une série d'indicateurs économiques au cours de la semaine et surtout la réunion du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), pour deux jours à partir de mardi.

«Une hausse des taux est attendue», ont rappelé les courtiers de Charles Schwab dans une note.

Cette hausse, la première en un an, devrait rester minime, de l'ordre d'un quart de point de pourcentage, portant le taux directeur entre 0,50% et 0,75%, mais les analystes espèrent obtenir des indices sur le rythme des relèvements en 2017.

Le marché obligataire reculait légèrement. Vers 22h20, le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait à 2,477% contre 2,471% vendredi soir, et celui des bons à 30 ans à 3,158% contre 3,155% précédemment. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion