Métaux précieux : Nouveau sommet pour l'or
Actualisé

Métaux précieux Nouveau sommet pour l'or

Le cours de l'or a grimpé mardi à de nouveaux sommets, dopé par les craintes d'un ralentissement de l'économie mondiale après une série d'indicateurs décevants.

Le prix de l'once d'or a grimpé jusqu'à 1644,38 dollars sur le marché au comptant, un pic historique.

Le marché du métal jaune a été soutenu par les craintes autour du plafond de la dette américaine et d'un éventuel abaissement de la note de crédit des Etats-Unis, actuellement au niveau optimal de «AAA», ont expliqué les analystes de Standard Chartered.

Ces craintes quelque peu apaisées par le vote du Congrès en faveur du compromis sur un relèvement du plafond de la dette, les investisseurs ont pu entièrement se consacrer à l'étude des statistiques économiques, qui ont été décevantes dernièrement.

«Un autre facteur important est la faiblesse des derniers indicateurs sur l'activité manufacturière, ce qui a alimenté les flux de liquidités en quête de valeurs refuge», a souligné l'équipe de Standard Chartered.

Lundi, les indicateurs s'étaient révélés bien inférieurs aux attentes aussi bien en Chine qu'en Europe et aux Etats-Unis, où l'expansion de l'activité industrielle a été quasi nulle en juillet.

Est venu s'ajouter mardi le recul de la consommation des ménages américains, en baisse de 0,2% en juin par rapport au mois précédent, et les craintes pour l'économie mondiale ont fait vaciller les marchés financiers.

Les investisseurs n'étaient pas les seuls à acheter de l'or: les banques centrales aussi. La Banque de Corée du Sud a ainsi acheté 25 tonnes du métal précieux, afin de diversifier la composition de ses réserves. C'est la première fois en 13 ans que cette institution achète de l'or.

(ats)

Ton opinion