Lausanne: Nouveaux aménagements pour les piétons et les cyclistes
Publié

LausanneNouveaux aménagements pour les piétons et les cyclistes

La Ville demande un crédit de 8,5 millions de francs pour compléter ses infrastructures dans le cadre du Projet d’agglomération Lausanne-Morges.

Des passerelles de mobilité douce ont déjà été érigées à Lausanne, comme ici celle reliant les quartiers d'Entrebois et du Bugnon. 

Des passerelles de mobilité douce ont déjà été érigées à Lausanne, comme ici celle reliant les quartiers d'Entrebois et du Bugnon.

Archives Philippe Maeder / 24heures

Favoriser la «mobilité active», c’est-à-dire la marche et le vélo, c’est le but de la demande de crédit formulée par la Municipalité de Lausanne, qui entend contribuer ainsi à la préservation du climat tout en soignant la santé de ses concitoyens et en luttant contre la pollution sonore engendrée par le trafic routier. Elle poursuit ses objectifs dans le cadre du Projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM), dont les deux premiers volets ont déjà permis la réalisation de diverses infrastructures visant à encourager les déplacements des piétons et des cyclistes.

Pour réaliser la 3e étape du PALM, la Ville de Lausanne a besoin de 8,5 millions de francs. Ce montant doit servir à améliorer les carrefours dont la traversée est compliquée ou, par exemple, d’ériger une passerelle entre les quartiers de Bellevaux/Entrebois et de Vieux Moulin/Plaines du Loup est également à l’étude, dans le but de rendre plus accessible la future station du M3 située aux Casernes. Une contre-allée réservée à la mobilité douce est aussi prévue le long de l’avenue de Provence.

La Municipalité espère ainsi offrir un réseau accessible à tous, y compris les personnes se déplaçant en chaise roulante ou qui emmènent leurs enfants en poussette. Le Conseil communal se prononcera sur cette demande de crédit.

(comm/jfz)

Ton opinion