Actualisé 12.08.2008 à 17:21

arméeNouveaux avions de combats testés à Emmen

Un premier candidat à la succession de l'avion de combat Tiger, le Gripen, est stationné à Emmen (LU) pour y être examiné sous toutes les coutures.

L'avion suédois est en concurrence avec l'Eurofighter européen et le Rafale français.

Les avions de combat Tiger devront être remplacés entre 2013 et 2015. L'armée de l'air a donc besoin de nouveaux avions pour compléter sa flotte de 33 FA18. Armasuisse a informé mardi à Emmen sur la procédure d'évaluation.

Test d'un mois

Chaque avion sera testé pendant un mois. Le Rafale, fabriqué par Dassault, est attendu dès le 9 octobre, et l'Eurofighter d'EADS dès le 6 novembre.

Les experts vont analyser l'efficacité opérationnelle de chaque engin. Les avions doivent aussi être adaptés à l'armée de milice et à ses infrastructures. Les coûts sont aussi examinés, ainsi qu'une éventuelle participation de l'industrie suisse.

26 missions

Le Gripen, le Rafale et l'Eurofighter subiront exactement les mêmes tests, a indiqué le pilote Res Schmid. Chaque fabricant a mis deux avions à disposition. Chaque type d'avion effectura 26 missions avec des pilotes d'Armasuisse et de l'armée. Les émissions de bruit seront mesurées par l'Institut fédéral de recherche en science des matériaux et en technologie (EMPA).

Bien qu'Armasuisse promette la transparence dans cette évaluation, le rapport final ne sera pas rendu public en raison des données sensibles qu'il contiendra. Les commissions parlementaires pourront par contre en lire des extraits.

La décision sur le choix du nouvel avion de combat devrait tomber en juillet 2009. Les coûts d'achat sont estimés à 2,5 milliards de francs. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!