Suisse/France: Nouveaux blocages à la frontière
Actualisé

Suisse/FranceNouveaux blocages à la frontière

Plusieurs dizaines de travailleurs frontaliers français ont installé des barrages, vendredi à la douane pour réclamer le maintien du droit à choisir leur assurance maladie.

Le 16 décembre dernier, des frontaliers avaient installé un barrage filtrant les poids-lourds se rendant de Suisse en France à la douane de Vallorbe.

Le 16 décembre dernier, des frontaliers avaient installé un barrage filtrant les poids-lourds se rendant de Suisse en France à la douane de Vallorbe.

Une action de blocage de certains postes de douane franco-suisses était en cours vendredi. Le mouvement est initié par l'Amicale des frontaliers qui proteste contre la fin programmée, en juin, du régime d'assurance maladie permettant aux travailleurs frontaliers résidant en France de s'assurer auprès de compagnies privées.

Les frontaliers qui bénéficiaient de ce système devront, dès juin, cotiser à la Sécurité sociale française. Au total, 13 postes frontière sont concernés par l'action des travailleurs frontaliers. Les manifestants bloquent le trafic avec des véhicules, des palettes et des pneus, a indiqué vendredi matin à l'ats le porte-parole de l'Administration fédérale des douanes Michel Bachar.

Selon M.Bachar, la circulation est très difficile aux postes des Charbonnières (VD), du Brassus (VD), des Brenets (NE), du Col de France, Le Cerneux-Péquignot (NE), des Verrières (NE), de Vallorbe (VD), où l'on comptait jusqu'à 15 km de bouchon occasionnés par près de 150 manifestants, selon Raphaël Borne, un des participants à l'action, ainsi que de L'Auberson (VD), où une heure trente est nécessaire pour passer la douane.

Le porte-parole des douanes conseille aux automobilistes d'éviter ces passages. Aucune perturbation n'est pour l'instant signalée dans les régions genevoise et jurassienne.

Le blocage des postes de douane devrait être levé vendredi, en fin de journée, selon les informations à disposition de M.Bachar. L'action, qui a débuté à 06h00 devrait se terminer à 16h00, a précisé à l'ats M.Borne. (ats/afp)

Ton opinion