Cinéma: Nouveaux détails sur le prochain «Star Wars»
Actualisé

CinémaNouveaux détails sur le prochain «Star Wars»

Le casting du «Réveil de la force», Harrison Ford en tête, s'est exprimé à Los Angeles dimanche.

Le casting du «Réveil de la force», Harrison Ford en tête, a distillé de nouveaux détails sur le prochain «Star Wars» alors que le compte à rebours a commencé avant la sortie du film le plus attendu de l'année.

«C'était facile de revenir dans le personnage» du pilote intrépide Han Solo, a raconté Harrison Ford, 73 ans, lors d'une conférence de presse à Los Angeles dimanche.«Ça m'intéressait de décrire sa trajectoire», trente ans après là où se termine l'intrigue du «Retour du Jedi», le dernier épisode de la trilogie d'origine, sorti en 1983.

L'un des objectifs du personnages de Ford est de créer un pont entre l'ancienne génération de personnages de la saga intergalactique, notamment Princesse Leïa, jouée par Carrie Fisher, et le courageux Luke Skywalker (Mark Hamill). Sans oublier le mythique robot C-3PO (Anthony Daniels) et la créature poilue Chewbacca (Peter Mayhew).

Pas «un voyage nostalgique»

Parmi les nouveaux héros du film, on trouve quelques étoiles montantes d'Hollywood dont Oscar Isaac ou Lupita Nyong'o, mais aussi de parfaits inconnus, comme Daisy Ridley. Cette actrice britannique de 23 ans va incarner le nouveau personnage phare de la saga adorée de millions de fans dans le monde, Rey, une chasseuse solitaire qu'elle a décrite dimanche comme «courageuse, mais en même temps vulnérable».

L'un des mystères planant sur le nouveau film, à l'intrigue ultra-secrète, est notamment l'ascendance de Rey. Son nom de famille n'a pas été révélé et les spéculations vont bon train sur internet sur une éventuelle ascendance avec la Princesse Leïa et la dynastie des Skywalker.

Le réalisateur du «Réveil de la force», J.J. Abrams, a quant à lui assuré que le nouveau film de la saga culte, ne serait pas «un voyage nostalgique. Nous avons dû aller en arrière, mais pour aller de l'avant». Harrison Ford a également exprimé sa «reconnaissance» au public du film, présent de «génération en génération», depuis le premier opus de la saga sorti en 1977.

Triomphe pronostiqué

Le nouveau «Star Wars», dont les droits ont été rachetés par Disney à son créateur George Lucas en 2012 pour 4,4 milliards de dollars, sortira sur les écrans nord-américains le 18 décembre après une première mondiale à Los Angeles le 14 et sa sortie en Europe le 16.

Les experts du box-office pronostiquent un triomphe et misent pour certains sur deux milliards de dollars de recettes en salles dans le monde, notamment au vu de pré-ventes record de plus de 50 millions de dollars. Quant aux innombrables produits dérivés, des jeux vidéos au jouets en passant par les vêtements, ils pourraient générer jusqu'à 5 milliards de dollars de recettes. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion