Actualisé 19.03.2013 à 17:17

Union européenneNouvel accord de soutien aux Palestiniens

L'UE a affirmé sa volonté de renforcer son soutien financier à la Palestine en s'inquiétant de ses «difficultés économiques croissantes», liées aux restrictions établies par Israël.

Catherine Ashton a réaffirmé le soutien de l'UE à la Palestine en signant un accord avec le Premier ministre palestinien Salam Fayyad.

Catherine Ashton a réaffirmé le soutien de l'UE à la Palestine en signant un accord avec le Premier ministre palestinien Salam Fayyad.

La haute représentante de l'UE pour la diplomatie, Catherine Ashton, a signé à Bruxelles un «plan d'action» avec le Premier ministre palestinien Salam Fayyad, à l'occasion de la réunion à Bruxelles du Comité de liaison ad hoc (AHLC), un forum des bailleurs de fonds à l'Autorité palestinienne.

Ce plan est une étape qui pourrait éventuellement conduire à «un accord d'association» entre les deux parties, a précisé Mme Ashton, en saluant «l'engagement mutuel de renforcer les relations bilatérales».

Elle a souligné que la priorité était notamment d'aider au développement économique de la «zone C», en référence aux 60% de Cisjordanie sous contrôle total israélien et à Jérusalem-Est. M. Fayyad a souligné que cette zone C était d'«une importance vitale pour la viabilité économique et politique» d'un futur Etat palestinien.

Faire face à la crise financière

L'UE a accordé mardi une nouvelle aide de sept millions d'euros pour «faire face à l'accroissement de la crise financière de l'Autorité palestinienne». Mme Ashton a précisé que les 27 allaient «maintenir cette année son assistance au même niveau, à 300 millions d'euros», comme en 2012.

Dans un rapport publié avant la réunion de Bruxelles, l'Autorité palestinienne a appelé la communauté internationale à faire pression sur Israël pour permettre le développement économique, mettant en garde contre son «effondrement».

«La récente confiscation des recettes palestiniennes par le gouvernement israélien aggrave une crise budgétaire déjà aiguë provoquée par un important manque dans le soutien extérieur», selon le rapport. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!