Colombie: Nouvel attentat à la voiture piégée: quatre morts
Actualisé

ColombieNouvel attentat à la voiture piégée: quatre morts

Une nouvelle attaque à l'explosif jeudi dans le sud-ouest de la Colombie a frappé un poste de police, provoquant la mort de quatre personnes.

Quatre personnes, dont trois civils, ont été tuées et une quinzaine d'autres ont été blessées dans une nouvelle attaque à l'explosif jeudi dans le sud-ouest de la Colombie, cette fois à Villa Rica, a annoncé le maire du village, Juan Guillermo Mina.

L'attaque à la voiture piégée, dont les auteurs n'ont pas été identifiés, était dirigée contre un poste de police de Villa Rica, dans la province de Cauca, a expliqué le maire à la presse.

Déjà neuf morts

Cet attentat survient au lendemain d'une autre explosion dans une province voisine, ayant fait neuf morts.

Les personnes tuées sont un sergent, commandant du poste de police, et trois habitants du village, a ajouté le maire.

Poste détruit

Le bâtiment qui abritait le poste de police a été pratiquement entièrement détruit, de même que plusieurs commerces alentour, selon des images de télévisions locales.

M. Mina s'est déclaré très surpris par l'attentat et assure que «c'est la première fois que ça se produit». «Nous espérons que ça ne se reproduira jamais plus», a-t-il ajouté.

Mercredi, une explosion devant un commissariat, également dans le sud-ouest du pays, à Tucamo, localité de 170.000 habitants de la province voisine de Nariño, avait déjà fait neuf morts et presque 70 blessés.

Riposte

Les autorités, qui ont attribué l'attentat de mercredi à la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes), ont estimé qu'il s'agissait d'une riposte aux opérations militaires dans cette région frontalière de l'Equateur, où les Farc sont encore bien implantées.

La seconde guérilla du pays, l'Armée de libération nationale (ELN), est également active dans cette zone, tout comme les paramilitaires et les bandes criminelles, qui se disputent le contrôle de la côte pacifique, stratégique pour l'acheminement de la drogue et d'armes. (afp)

Ton opinion