Proche-Orient: Nouvelle barrière entre Israël et l'Egypte

Actualisé

Proche-OrientNouvelle barrière entre Israël et l'Egypte

Le gouvernement israélien a approuvé dimanche la construction d'une barrière de sécurité le long de la frontière avec l'Egypte.

Cette barrière longue de 250 km dans une région désertique vise à empêcher l'infiltration d'immigrants illégaux.

La frontière avec l'Egypte n'est actuellement délimitée que par une clôture rudimentaire et poreuse. De nombreux migrants africains la traversent illégalement, notamment des réfugiés recherchant l'asile politique, ainsi que des trafiquants de drogue ou d'armes, et Israël a demandé à l'Egypte d'enrayer ce flux.

Selon le projet envisagé, la barrière se composera d'un segment de plusieurs dizaines de kilomètres près de la station balnéaire d'Eilat, sur le littoral de la mer Rouge, dans le sud, et d'un autre segment de plusieurs dizaines de kilomètres près de la localité de Nitzana, plus au nord.

Entre ces deux segments la frontière court dans une région montagneuse et désertique, où Israël disposera d'»équipements technologiques», a ajouté le communiqué, sans donner de précisions.

Constructions urbaines simplifiées

Le gouvernement a par ailleurs adopté un projet de loi simplifiant la procédure pour la planification et la construction urbaines, selon le communiqué.

Si ce projet de loi est entériné à la Knesset (Parlement), il s'appliquera notamment à Jérusalem où il devrait favoriser les projets de construction réservés aux juifs plutôt qu'aux 270.000 Palestiniens habitant dans le secteur oriental annexé en 1967. (ats)

Ton opinion