Actualisé

GenèveNouvelle bonbonne pour les taxis jaunes

Les véhicules de service public ont deux ans pour acquérir ces enseignes lumineuses. Les clients seront mieux lotis. Les professionnels se plaignent du prix.

par
Raphaël Leroy
Les taxis de Valence ont une bonbonne qui montre clairement le tarif et la disponibilité des véhicules.

Les taxis de Valence ont une bonbonne qui montre clairement le tarif et la disponibilité des véhicules.

Dès le 1er janvier, tous les nouveaux taxis de service public devront se doter d'une nouvelle enseigne lumineuse. Les véhicules déjà sur le marché ont, eux, jusqu'au 31 décembre 2015 pour le faire.

700 francs à débourser

«Il s'agit d'une mise à jour, explique l'ex-président des taxis jaunes, José Gonçalves. Comme nos bonbonnes datent des années 70, l'État a souhaité les rafraîchir et les rendre plus utiles pour le client. C'était une nécessité, même si nous trouvons leur prix excessif.»

En effet, chaque enseigne coûtera 700 fr. à la charge des professionnels. «Les concessionnaires agréés du canton de Genève sont seuls habilités à procéder aux changements d'enseignes lumineuses», peut-on lire dans la Feuille d'avis officiel (FAO) du 24 décembre. «On aurait préféré avoir un libre accès à ces bonbonnes pour profiter de prix avantageux, ce qui ne sera pas le cas ici», regrette José Gonçalves.

Référence espagnole

Inspirées de ce qui se fait à Valence en Espagne, ces nouvelles enseignes seront légèrement plus grandes et plus lumineuses que les actuelles. Elles indiqueront si le taxi est libre et s'il est en tarif de jour ou de nuit. Avec la nouvelle loi en discussion, les taxis bleus, eux, devraient ne plus avoir droit aux bonbonnes.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!