Etats-Unis: Nouvelle comparution du tueur de Parkland
Actualisé

Etats-UnisNouvelle comparution du tueur de Parkland

Nikolas Cruz, l'auteur de la tuerie dans un lycée de Floride, a été entendu par un tribunal dans le cadre d'une audience technique.

1 / 47
Le policier accusé de passivité lors de la fusillade du lycée de Parkland, en Floride, a été arrêté mardi pour négligence. (4 juin 2019)

Le policier accusé de passivité lors de la fusillade du lycée de Parkland, en Floride, a été arrêté mardi pour négligence. (4 juin 2019)

AFP
Sydney Aiello, survivante de Parkland rongée par la culpabilité du survivant, selon sa famille, s'est suicidée à 19 ans la semaine dernière. (22 mars 2019)

Sydney Aiello, survivante de Parkland rongée par la culpabilité du survivant, selon sa famille, s'est suicidée à 19 ans la semaine dernière. (22 mars 2019)

AFP
Un hommage aux victimes de la fusillade qui avait fait 17 morts le jour de la Saint Valentin, il y a un an, a été rendu jeudi en Floride. (14 février 2019)

Un hommage aux victimes de la fusillade qui avait fait 17 morts le jour de la Saint Valentin, il y a un an, a été rendu jeudi en Floride. (14 février 2019)

AFP

L'auteur de la fusillade mortelle dans un lycée de Floride la semaine dernière est apparu lundi devant un tribunal de Fort Lauderdale (Floride) pour une audience technique, selon des images diffusées par la télévision.

Tête baissée

Vêtu d'une combinaison orange de détenu, Nikolas Cruz, 19 ans, est resté la tête baissée pendant que son avocate et la juge Elizabeth Scherer discutaient de la procédure en cours lors d'une brève audience.

Le jeune homme a été inculpé jeudi de 17 meurtres avec préméditation après avoir perpétré la veille l'une des pires tueries dans une école américaine.

Fusil semi-automatique

Renvoyé pour raisons disciplinaires du lycée Marjory Stoneman Douglas de Parkland, au nord de Miami, il est revenu dans l'établissement armé d'un fusil semi-automatique mercredi, tuant 17 élèves et enseignants, et en blessant plus d'une quinzaine.

Il a pu acheter son arme légalement malgré des signalements pour comportement violent. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion