Genève – Nouvelle école fermée à cause d’Omicron

Publié

GenèveNouvelle école fermée à cause d’Omicron

Les autorités sanitaires veulent endiguer la propagation du variant Omicron à quelques jours des fêtes de fin d’année.

L’école De-Livron, à Meyrin, a été fermée par le Service du médecin cantonal. 

L’école De-Livron, à Meyrin, a été fermée par le Service du médecin cantonal.

Etat de Genève

La mise en quarantaine, il y a une semaine, d’une classe de l’école De-Livron, à Meyrin, n’aura pas suffi à freiner la propagation du Covid. De fait, lundi, les autorités sanitaires ont décidé de fermer l’entier du bâtiment scolaire «suite à une flambée de cas Covid-19 et à l’identification de plusieurs cas hautement probables de variant Omicron dans plusieurs classes». Selon le Département de la Santé, le caractère facultatif de l’école primaire depuis lundi matin «n’est pas une mesure suffisante dans cette situation pour limiter la propagation». La mesure restera en vigueur jusqu’aux vacances scolaires et concerne quelque 340 élèves. Il s’agit de la deuxième école concernée dans la commune de Meyrin.

Les chiffres de contamination à la suite d’un testing recommandé la semaine dernière sont importants dans l’école De-Livron. Au total, ce sont 41 personnes qui ont été infectées par le Covid-19. Il s’agit de 35 élèves et de 6 adultes. Dans 15 cas, il s’agit d’une contamination hautement probable au variant Omicron, a souligné Laurent Paoliello, porte-parole du Département de la santé, qui indique que les autorités sanitaires visent toujours à freiner la propagation au maximum.

Les autorités estiment que, malgré des connaissances encore lacunaires, le variant Omicron est hautement contagieux. Elles indiquent que «compte tenu de la transmission communautaire observée récemment, il est nécessaire de freiner la propagation autant que faire se peut». Il a été demandé à tous les élèves concernés par la «flambée en cours» de procéder à des tests PCR afin de détecter «au plus tôt la présence éventuelle du variant Omicron et de prévenir sa propagation à quelques jours des fêtes de fin d’année».

Moitié des élèves à la maison

(mpo)

Ton opinion

25 commentaires