Transports publics: Nouvelle grève dans le métro londonien
Actualisé

Transports publicsNouvelle grève dans le métro londonien

Toutes les lignes du métro étaient affectées à divers degrés par ce mouvement, le cinquième en quatre mois.

Un mouvement de grève pour les salaires perturbait fortement le métro londonien dimanche, au grand dam des commerçants, le 26 décembre, jour férié au Royaume Uni, donnant traditionnellement le coup d'envoi des soldes d'hiver.

Trois lignes de métro étaient totalement arrêtées et les autres fonctionnaient partiellement. La veille, le métro n'avait déjà pas fonctionné, comme c'est de tradition le 25 décembre.

Direction du métro déboutée

Les conducteurs du métro se sont mis en grève pour 24 heures à l'appel du syndicat ASLEF pour obtenir un triplement de leur salaire et une journée de récupération pour ceux appelés à travailler ce dimanche de «Boxing day», jour férié au Royaume Uni, situé cette année au milieu d'un long pont de quatre jours.

La direction, qui a accusé les conducteurs d'avoir pris les Londoniens «en otages» et de ne pas tenir compte d'un récent accord salarial, avait porté l'affaire en justice cette semaine pour tenter de stopper le mouvement, mais elle a été déboutée.

Une grève le jour des soldes

Quatre grèves ont affecté le métro de Londres depuis septembre notamment pour dénoncer la suppression d'au moins 800 emplois dans le réseau, essentiellement aux guichets.

La Grande-Bretagne est entrée dans une période d'austérité, avec un plan drastique de réduction des déficits publics et des budgets des municipalités.

Cette nouvelle grève ne fait pas l'affaire des commerçants qui comptaient sur les soldes pour se refaire après la vague de froid qui a frappé le Royaume Uni et perturbé les achats de Noël. Ils craignent aussi l'impact de la hausse de la TVA qui doit passer de 17,5% à 20% le 4 janvier. (afp)

Ton opinion