Coûts de la santé: Nouvelle hausse des frais médicaux en Suisse
Actualisé

Coûts de la santéNouvelle hausse des frais médicaux en Suisse

Les frais médicaux à la charge des caisses maladie ont augmenté de 3,9 % par assuré en 2008.

La publication de ces chiffres, lundi en fin de journée par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), intervient à la veille de la table ronde sur les coûts de la santé prévue mardi.

En moyenne, ces frais se sont élevés à 2973 francs par personne. La hausse la plus forte concerne les traitements hospitaliers ambulatoires (& 10,4 %). Suivent les frais de laboratoire (& 8,5 %), l'aide et les soins à domicile (& 5,5 %), les médicaments (& 5 %) et les factures des médecins (& 4,3 %).

A l'autre extrême, les coûts des séjours à l'hôpital n'ont progressé que de 1,5 % en 2008 par rapport à 2007. Mais cette catégorie, avec 696 francs par personne en moyenne, reste le poste financièrement le plus lourd de l'assurance obligatoire des soins (AOS). Elle représente 23,4 % du total des coûts à la charge des caisses maladie.

Les données non consolidées de janvier et février 2009 semblent indiquer une nouvelle croissance plus élevée de ce poste, précise l'OFSP. Cette nouvelle augmentation s'expliquerait par le report à début 2009 de factures de prestations effectuées dans le dernier trimestre 2008.

En 2007, l'augmentation en regard de l'année précédente était de 3,8 %, précise l'OFSP.

Consultations à la hausse

Les coûts pour les établissements médico-sociaux (EMS) et la physiothérapie ont au contraire subi une augmentation inférieure à la moyenne, avec respectivement 3 % et 3,6 % de hausse.

Chez le médecin, les assurés en ont eu pour 679 francs par personne, ce qui représente près du quart des dépenses (22,9 %). La tendance est à la hausse pour les consultations médicales, observe l'OFSP. «Alors qu'en 2006, le taux d'augmentation était d'à peine 0,4 % par rapport à l'année précidédente, il passait à 3,4 % en 2007 et même à 4,3 % en 2008», écrit l'office fédéral.

La semaine dernière, l'OFSP est sorti du bois en proposant de faire payer au patient, de sa poche, une «taxe de consultation» avant tout traitement médical. Parmi d'autres propositions, l'idée devrait être traitée mardi lors de la table ronde qui réunira les acteurs de la santé: Confédération, cantons, médecins et caisses maladie. Le montant articulé par le vice-directeur de l'OFSP tourne autour des 30 francs. L'idée a été fraîchement accueillie.

Dépenses pour les médicaments

Autre hausse soulignée par l'OFSP, celle des dépenses pour les médicaments, en particuliers ceux remis par des médecins. Celles-ci ont crû de 5 %, soit davantage que celles pour les médicaments délivrés par les pharmaciens (& 3,6 %).

La statistique des frais médicaux à la charge des assurances maladie inclut toutes les factures reconnues par les caisses au titre de l'AOS, qu'ils aient été remboursés ou non (quote-part et franchise).

(ats)

Ton opinion