Chine: Nouvelle immolation par le feu d'une femme tibétaine
Actualisé

ChineNouvelle immolation par le feu d'une femme tibétaine

Une jeune Tibétaine est décédée en s'immolant par le feu en Chine pour «protester contre la politique répressive» de Pékin contre la religion et la culture tibétaines

Tsepe Kyi, 20 ans, a accompli son geste désespéré dans une ville du district d'Aba (Ngaba en tibétain) dans une région de la province du Sichuan (sud-ouest) principalement peuplée de Tibétains, ont indiqué l'ONG Free Tibet et Radio Free Asia (RFA), un média financé en partie par les Etats-Unis.

Il s'agit de la deuxième immolation par le feu d'un Tibétain annoncée en l'espace d'une semaine. Un homme de 33 ans était décédé mardi dernier de ses brûlures dans une région tibétaine de la province voisine du Gansu, avait rapporté RFA.

Tsepe, qui adoptait aux côtés de ses parents un mode de vie nomade, a voulu «protester contre les politiques répressives de la Chine», a souligné RFA, citant des sources locales anonymes. La police et les autorités du district d'Aba étaient injoignables mardi par téléphone.

Plus de 130 Tibétains se sont immolés par le feu ou ont tenté de le faire depuis 2009, pour protester contre la répression de leur religion et de leur culture.

Le dalaï lama, chef spirituel des Tibétains --et bête noire de Pékin, qui l'accuse de sécessionnisme--, a par le passé qualifié ces immolations d'actes de désespoir qu'il s'était dit impuissant à empêcher.

(afp)

Ton opinion