Nouvelle matu: cette fois, ce sont les profs qui révisent

Actualisé

Nouvelle matu: cette fois, ce sont les profs qui révisent

Un toilettage de la nouvelle matu a été mis en consultation hier. Les grands travaux attendront 2008.

L'introduction de la nouvelle maturité, en 1995, n'a pas fait que des heureux. Les profs de sciences, en particulier, ont grincé des dents. Ils ont été entendus par le groupe de travail chargé d'une première révision. Il propose ainsi d'augmenter la dotation des maths et des sciences.

La biologie, la physique et la chimie devraient retrouver chacune une note

séparée («20 minutes» du 9 octobre), alors qu'elles avaient été fusionnées. L'histoire et la géo retrouveraient aussi chacune une note. L'introduction à l'économie et au droit deviendrait obligatoire pour tous. Résultat du lobbying valaisan et fribourgeois, la philosophie pourrait être inscrite parmi les «disciplines fondamentales» des cantons qui le souhaiteraient.

Enfin, l'informatique ferait son entrée parmi les options complémentaires. Des propositions ont aussi été faites sur le plan des notes. Les cantons, profs, conférences de recteurs ont jusqu'au 31 décembre pour se prononcer. Mais les grands changements ne sont pas attendus avant 2008, lorsque les résultats de l'évaluation nationale Evamar seront connus.

Emmanuelle Robert

Ton opinion