Publié

Haut-KarabakhNouvelle nuit de bombardements à Stepanakert

La capitale de la République auto-proclamée du Haut-Karabakh, a été de nouveau la cible de nombreux bombardements dans la nuit de mercredi à jeudi.

De la fumée monte derrière les maisons après avoir bombardé la ville principale de Stepanakert.

De la fumée monte derrière les maisons après avoir bombardé la ville principale de Stepanakert.

AFP

Toute la nuit, de 21h jusqu'à 5Hh locales du matin, les sirènes d'alertes ont résonné à intervalles réguliers dans la ville, suivies de lourdes explosions faisant trembler le sol, allant généralement par trois ou quatre.

Comme la nuit précédente, ces salves se sont abattues sur la ville à peu près toutes les heures. Le bilan, humain et matériel, de ces dernières frappes est pour l'instant indéterminé.

Habitations entièrement soufflées

Le type d'armes utilisées par les forces azéries n'est pas connu avec certitude, mais les autorités locales dénoncent des bombardements indiscriminés sur les zones urbaines par des roquettes «Smertch"» meutrières roquettes de 300 mm héritières des célèbres Katiouchas et orgues de Staline.

Des engins non-explosés, apparemment de ce type, sont visibles en ville, alors que des habitations ont été entièrement soufflées par ces tirs, avec des cratères allant parfois jusqu'à une dizaine de mètres, signe de la puissance des bombes utilisées.

Des drones survolent également régulièrement la ville, plutôt de jour, procédant à tirs isolés apparemment plus ciblés.

(AFP/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!