Conjoncture: Nouvelle progression du baromètre du KOF
Actualisé

ConjonctureNouvelle progression du baromètre du KOF

Après avoir bondi de 3,5 points en janvier, le baromètre conjoncturel a poursuivi sur sa lancée positive en février, gagnant encore 2 points.

Bonnes perspectives pour la métallurgie.

Bonnes perspectives pour la métallurgie.

photo: Keystone/Archives/photo d'illustration

Le KOF, l''indicateur suisse conjoncturel, se situe à 102,4 points, soit légèrement au-dessus de sa moyenne historique de 100.

C'est la progression réjouissante enregistrée dans l'industrie de transformation qui est à l'origine de l'embellie générale, a précisé lundi le Centre de recherches conjoncturelles de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (KOF) dans un communiqué. Ce résultat est «d'autant plus remarquable» que les indicateurs internationaux laissent plutôt deviner une détérioration des conditions dans les pays gourmands en biens et services helvétiques.

A l'image de l'industrie de transformation, le secteur financier a vu ses indicateurs progresser, tandis que les perspectives de la consommation privée stagnaient. Dans le bâtiment, c'est au contraire un fléchissement de la dynamique qui est escompté dans un avenir proche.

Nuages sur la construction mécanique

Le KOF estime qu'à brève échéance, la position concurrentielle et la situation bénéficiaire des entreprises suisses devraient se développer de façon plus positive qu'avant. Les coupes dans les effectifs sont notamment moins prononcées. Reste que les perspectives moroses en matière d'exportations et de contraintes liées aux stocks nuancent le propos.

Dans l'industrie de transformation, la métallurgie et la chimie devraient connaître une belle évolution. Les conditions sont annoncées comme plus difficiles dans la construction mécanique et l'industrie du papier. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion