Venezuela: Nouvelle unité de la police nationale
Actualisé

VenezuelaNouvelle unité de la police nationale

La nouvelle unité de police nationale du Venezuela a pris ses fonctions dimanche. Le but annoncé des autorités est d'en finir avec la corruption généralisée des services de sécurité dans un pays ayant un taux d'homicide parmi les plus élevés au monde.

A en croire les sondages, la criminalité est la première préoccupation de la population du Venezuela, où 14.000 personnes sont tuées chaque année. Cette nouvelle force de police en uniforme opérera dans un premier temps dans un faubourg déshérité de la capitale Caracas mais devrait ensuite quadriller le territoire national. Il est prévu qu'elle compte 5.000 agents d'ici fin 2010.

«Nous allons venir à bout du crime à travers la prévention, mais aussi l'action», a déclaré dimanche le président Hugo Chavez dans son allocuation radio-télévisée hebdomadaire, dédiée pour l'occasion à la nouvelle unité de police.

«C'est une force de police ayant une volonté ferme de défendre les droits» des citoyens, a-t-il ajouté. La nouvelle police nationale sera dotée d'un budget de 800 millions de dollars pour 2010, payé sur les fonds de la présidence.

Les détracteurs disent redouter que son placement sous l'autorité du ministère de l'Intérieur n'en fasse en réalité une police politique.

La police du Venezuela est pour l'heure éclatée en plusieurs centaines d'unités municipales ou régionales, plus un service national d'enquête et une agence du renseignement. L'armée est en outre autorisée à intervenir sur le sol national.

(ats)

Ton opinion